Beauty tips *2 – ma salle de bain “green”

Pour le second article “Beauty tips”, on reste dans le “bio”, mi-juillet en collaboration avec mon amie Magali du MiniLabio de Mag (ici), j’avais beaucoup apprécié découvrir les cosmétiques bio qui -je dois l’avouer- m’étaient totalement inconnus.

Donc, je me suis renseignée et je me suis rendue compte qu’il s’agit également d’un mode de vie, de plusieurs petites habitudes à modifier dont le “zero waste” ou “zéro déchet” mais également d’une vie sans plastique!

Tant qu’à s’y mettre, allons-y franchement! Sans viré sectaire vivant dans une yourte, on peut modifier nos habitudes pour le bien être de la planète! Ce n’est pas parce que votre voisine a un rendement de 3 poubelles par semaine que, vous de votre côté, vous ne devez pas recycler! Faites comme ce petit colibris et faites votre part pour contribuer à la protection de l’environnement!

C’est parti pour la présentation de ma nouvelle salle de bain “verte”!

Le gros changement -mais alors GROS- c’est le shampoing solide! Avec mes cheveux longs, je n’étais pas convaincue d’avance et pourtant! J’ai testé 3 marques et 4 shampoings différents dont la marque Bionessens de Gollion et je dois dire qu’il est top! J’ai les cheveux facilement gras depuis quoi 20 ans et en 4 semaines mes cheveux ont totalement changés. J’ai utilisé leur shampoing “Head’N” pour cheveux stressés, gras et cuir chevelu sensible, il m’a littéralement changer la vie! Puis maintenant, je me lave avec “Boh’aime” tous les 2 jours. Vous connaissez cette sensation de cheveux gras déjà pendant la pause de midi?! Fini pour moi!!

Vous verrez selon vos cheveux mais de mon côté, j’utilise 2 shampoings différents 1 pour les racines et 1 pour les pointes, qui sont plus sèches. J’ai trouvé chez “Riza Essentials“, une marque suisse tout à fait sympathique, un shampoings solide Romarin-lavande qui hydrate mes pointes, après mon shampoing sur les racines, je me lave les longueurs, mes cheveux sont brillants et tout doux.

Sur cette bonne expérience, je continue avec le pain de savon saponifié à froid au lait de brebis de chez Spycher à Huttwill, celui-ci je l’ai connu l’année dernière lorsqu’on était allé passer une nuit dans l’une de leur yourte (déjà à l’époque: la yourte! ). Une fois que vous vous serez lavé avec un savon solide, plus jamais vous ne retournerez au gel douche je vous le garanti! J’aime cette sensation d’être vraiment propre et il laisse la peau hydratée, douce et souple. Ces savons conviennent parfaitement aux peaux sensibles, du fait qu’ils sont composés d’huile ou de beurre végétal pur.

Petit rappel: le savon solide est issu d’une réaction chimique, appelée la saponification, entre les molécules d’un corps gras et d’un agent alcalin (la soude pour les savons solides). Il s’agit d’un “tensioactif”, c’est-à-dire un produit capable de se lier à la fois avec le gras et avec l’eau. Lorsque vous le frottez sur la peau, il va se lier aux molécules grasses (les saletés), puis se lier à l’eau et partir lorsque vous vous rincez.

L’impact écologique d’un savon fabriqué dans la région de façon artisanale n’est bien entendu pas la même qu’un gel douche importé, de plus la liste des ingrédients qui le compose et bien plus saine pour votre corps (certains gels douche contiennent des sulfates agressifs, des colorants artificiels, des conservateurs ou même de la graisse de bœuf (sodium tallowate)!!, qui remplace les huiles végétales pour bien moins cher). De plus, votre savon vous l’utilisez entièrement et il est vendu dans une boîte en carton qui est recyclable -> zéro déchet / pas de plastique! Quand on sait qu’environ 50% de ces bouteilles plastiques ne sont pas recyclées et qu’en moyenne on en consomme 1 par mois pendant toute notre vie – je vous laisse imaginer le désastre que cela représente.

Toutefois, je dois vous mettre en garde, lisez bien les composants et soyez vigilant car certains savons peuvent contenir de l’huile de palme (pas bien!) et menez votre petite enquête au niveau des prix. Je dois dire qu’en effet c’est parfois un peu plus cher qu’un gel douche ordinaire, mais cela s’explique par ses ingrédients dont souvent des huiles essentielles, et bien sûr la fabrication, une fabrication artisanale revient plus cher, c’est justifiable. Cependant, mon savon que je paie en moyenne CHF 8-9.- les 100 gr me dure depuis 6 semaines et il n’est pas terminé.

Pour le gommage, je peux vous recommander le gant de lin! J’ai acheté le mien chez Cocooning, une marque suisse de Bavois. Il est su.per! Lavable à 40°C et réutilisable pendant des années!

J’ai testé également la brosse à dent en bambou, bien plus maniable qu’on ne peut l’imaginer. Après sa durée de vie (env. 2 mois) vous cassez la brosse et vous pouvez recycler le manche, il est même compostable!

Et pour le dentifrice, je craque pour Weleda de Arlesheim qui est naturel et qui a un bon goût!

Je vous parlais dans mon article précédent (ici) des disques de coton, là aussi c’est super pratique et ça vous évite des déchets. Depuis environ 15 ans, j’utilise des disques démaquillants en microfibre, je n’ai plus jamais racheter de produit démaquillant, il suffit de les passer sous l’eau et de vous démaquiller. Je les lave à 60°C et je peux les utiliser des années et des années!

Rien à voir avec la salle de bain mais je suis impatiente de vous parler de ma petite pochette à snack de la marque Marley’s Monsters😉 que j’adore!! Je l’ai commandée chez Riza Essentials, elle est rose et elle remplace la boîte en plastique pour embarquer mon toast au beurre de cacahuètes pour le déjeuner!

C’est quelques conseils, on a pas besoin d’être parfait, il faut juste le faire et le faire du mieux qu’on peut pour le moment avec nos moyens, comme on dit dans le Kentucky: “Done is better than perfect” …ou à Millwaukee, ça marche aussii! 😉

Et vous, que faites-vous comme petits gestes? qu’avez-vous mis en pratique afin d’amener votre contribution et réduire vos déchets?

Dans mes articles, je vous parle de marques que j’ai testées et que j’ai appréciées, je ne suis pas sponsorisée et si vous connaissez d’autres “bonnes idées” bio, cruelty free, locales ou artisanales, j’en parle très volontiers.

Ne manquez pas mon prochain article “green”: ma cuisine “green”

Love it. Share it.

Une réponse sur “Beauty tips *2 – ma salle de bain “green””

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code