Mes MàJ Netflix

En ce temps de confinement, je vous propose une mise à jour Netflix, et j’ai fait participer mon chéri, pour vous messieurs, du coup il y en a pour tous les goûts!

Je vous ai mis ci-dessous tous les liens vers les trailer, de rien! 😉

“How to get away with Murder”

“Suits”

“Salvation”

“I’m not ok with this”

“Dead to me”

“Atypical”

“The good place”

Et pourquoi pas se refaire : Friends ou Big Bang Theory? 😉

Et les recommandations de mon chéri:

“Noresmen”

“Final Space”

“The Witcher”

Ne manquez surtout pas, la sortie de la 4e saison de “Casa del Papel”!

Et sur la nouvelle plateforme de streaming Disney + :

“Elephant”

“The Mandalorian”

Juste avant les vacances de fin d’année, j’avais déjà fait un post sur mes favoris Netflix, il est disponible ici 🙂

Je précise que je ne les ai pas toutes regardées, je ne peux pas faire de télétravail et comme j’avais dit qu’en cas de confinement je ferai les afonds et les vitres, donc comment dire Netflix c’est pas mon délire du moment!! Et je vais pas vous faire un post sur le ménage hehe …. pourquoi pas en faite?!

Voilà! Je vous souhaite le plus formidable des weekends! Et à bientôt!

10 idées de coiffure

C’est pas un titre qui vend du rêve mais croyez-moi – croyez-moi pas ce post est e.ssen.tiel! Oui parce qu’on ne vit pas toutes avec une coiffeuse pour nous refaire nos racines donc on s’organise.

Les filles, il faut trouver des solutions si on ne veut pas que notre mec ne se rende compte de notre âge ou pour que nos collègues nous reconnaissent après le weekend! Pour celles qui travaillent en pyjama (aka en télétravail), vous pouvez flouter légèrement la caméra en disant que vous n’avez pas une qualité top top.

Voilà quelques idées pour arrêter de se faire des cheveux blancs en pensant à nos racines:

  • La queue de cheval: alors là soit on tire les cheveux en arrière soit on fait une raie sur le côté (parfois les cheveux blancs sont concentrés au milieu) et on essaie de les attacher en queue de cheval haute, on a souvent moins de cheveux blancs dans la masse que sur le dessus!
  • Les tresses: je vous mets des photo ci-dessous: on fait une raie de côté et sur le côté avec le plus de cheveux, on part depuis le dessus de la tête (tout devant sur le front) et on fait une tresse collée, ça cache bien les cheveux blancs! Puis pareil de l’autre côté mais là on part depuis le milieu de la tête. Après on peut nouer les 2 tresses en chignon sur le côté ou derrière. Ou les laisser en “Fifi brin d’acier” mais là je ne porte aucune responsabilité!
  • Boucler ses cheveux ou juste les pointes: ça attirera l’attention sur la coiffure et non sur les cheveux! De plus, les cheveux bouclés dissimulent mieux les cheveux blancs que les raides!
  • Dessiner une raie en zigzag: qui marquera moins et donc cachera les cheveux blancs.
  • Créer du volume: ça dissimule les cheveux blancs. Exemple: créer du volume sur le dessus de la tête puis faire une queue de cheval avec le reste des cheveux.
  • Astuce pour celles qui ont des cheveux blancs sur les tempes: laisser ses cheveux tomber autour du visage et éviter de les tirer en arrière.

Mais LA solution reste le “bun” vous savez ce chignon sur le dessus de la tête, car justement il est placé sur le dessus donc il cache une bonne partie des cheveux blancs et dans la masse on ne remarque… presque rien!

Il y a le bun avec tous les cheveux, ou le demi-bun: en faisant une demi queue de cheval sur le haut de la tête.

Sinon, on peut aussi mettre un foulard, noué derrière la nuque. Il masquera une bonne partie de nos cheveux et aura le mérite d’attirer l’attention sur autre chose!

Et un petit conseil: souriez! Hé oui en ce moment, on remarquera plus votre bonne humeur que vos cheveux blancs!! 😉

Banana Bread

Pourquoi? pour vous divertir pendant le confinement, parce que vous avez des réserves de ouf! …et parce que la bouffe c’est la vie quoi!

Je précise que ce n’est pas ma photo car j’avais pas les ingrédients à la maison ce weekend, comment dire avant le confinement j’ai surtout acheter des pâtes et du PQ…. je plaisante!!!

  • 250 gr de farine blanche
  • 100 gr de sucre de canne
  • 2 cc de levure sèche
  • 1 pincée de sel
  • et bien sûr 3 bananes mûres

Écraser les bananes jusqu’à obtenir une purée et mélanger le tout dans un grand bol.

Ajouter: 3 CS d’huile de coco, 2 CS de lait et 2 œufs.

Mixer le tout avec un bamix.

Enfourner le mélange dans un moule à cake à 160°C pendant 50-55 minutes.

Taaaadaaaaaa!!

Go you chicken fat go!

Vu la situation actuelle, j’ai changé la parution de mes posts pour partager quelques idées d’activités sportives alors que tous les fitness, crossfit ou autres salles de danse sont fermés.

Vous pouvez laisser en commentaire toutes vos idées, on a quand même 6 semaines minimum à tenir alors elles sont toutes -mais toutes- les bienvenues!!

Le Running

Pour commencer, le sport le plus simple au monde (enfin oui mais non) c’est le running! Chaussez vos baskets et partez courir depuis chez vous, faire une boucle ou un aller-retour, d’environ 45 minutes ou 1h.

Le Parcours vita

Bon allez la 1e c’est fait, en second les parcours vita quoi de plus simple? vous courrez et tous les quelques mètres vous avez des exercices à faire, au total se sont 25 exercices complets qui font travailler tout le corps et pour ne rien gâcher c’est dans la forêt, c’est super agréable et ça fait du bien! Pour trouver un parcours vita près de chez vous: https://www.zurichvitaparcours.ch/fr

La marche à pieds

Vu qu’en Suisse on peut encore sortir, beaucoup de gens se baladent. Marcher 1-2h par jour si vous le pouvez, ça fait tellement de bien! Surtout que pour le moment la météo est de notre côté, c’est le top! Alors bien sûr, restez autour de chez vous.

Pour ses trois activités à l’extérieur, n’oublions pas de respecter les consignes de l’OFSP. La situation peut évoluer à chaque instant, informez-vous 🙂

Le yoga

Voilà ! vous rêviez de vous y mettre mais vous n’aviez pas le temps? Le yoga, essayer c’est l’adopter! On trouve plusieurs cours sur Youtube, dont la chaîne ELLE Yoga et les cours d’Hélène Duval que j’ai suivi aussi plusieurs semaines il y a quelques années. Et entre nous, ça nous fera du bien de se détendre un peu, non?!

Les applications

Il y a un grand choix d’applications, celles que j’ai testées sont: Sweat de Kayla Itsines, Fizz up ou encore Run Keeper qui propose des entrainements de course à pieds et je viens de découvrir Train sweat eat qui a l’air bien.

A l’époque j’avais tenu plusieurs mois avec Sweat et maintenant elle propose, sauf erreur, 3 programmes. J’avais aussi testé Fizz up sur environ 12 semaines. Je dirais que ça remplace pas la salle de sport mais ça fait transpirer!!

Et si vous avez des animaux à la maison, vous pouvez être sûrs qu’ils viendront vous coacher!! 😉

Allez les gars, on tient bon! On ne lâche rien! Ce n’est malheureusement que le début, les mots d’ordre c’est patience, solidarité, entraide pour vos proches, vos voisin.es, vos ami.es, toutes les personnes dans le besoin.

Keep calm and carry on!

Newsletter n°2 – Février sans supermarché

Bonjour! Si j’ai décidé de partager cette newsletter sur le blog, c’est dû à la situation sanitaire actuelle, les supermarchés sont pris d’assaut et surtout on y rencontre beaucoup de monde.

C’est l’occasion de découvrir les épiceries près de chez vous, moins fréquentées que les grands centres commerciaux et surtout continuer de vivre dans son quartier ou son village -attention, je ne dis pas de ne pas respecter les règles d’hygiène et il faut faire attention de ne sortir de chez soi que si cela est nécessaire-

Voilà donc la Newsletter n°2 du mois de février:

Bonjour la compagnie!

Je reviens avec la seconde Newsletter pour vous parler de l’action “Février sans supermarché”.

Le défi a été lancé en 2017 par le média suisse “En vert et contre tout” (www.envertetcontretout.ch ), s’ils n’étaient pas beaucoup pour la 1e édition, on estime à environ 10’000 foyers suisses qui ont participé à cette 4e édition.

Loin de moi l’idée de vous dire qu’il ne faut plus aller dans les grandes surfaces, chacun fait comme il veut mais surtout comme il peut! Lorsqu’on travaille, qu’on fait du sport, qu’on va chercher les enfants à la crèche ou qu’on doit faire les devoirs, peu d’entre nous ont encore le temps de passer chez l’épicière et le boulanger en quittant le travail à 18h!

Mais j’avais envie de vous parler des commerçants de notre région, ces gens qui rendent notre vie plus saine, plus agréable, plus sympathique que les supermarchés en ligne ou les grandes surfaces impersonnelles.

Pour commencer, il faut être conscient que les agriculteurs de notre région livrent une grande partie de leurs récoltes aux deux géants oranges suisses donc cela constitue une grande partie de leurs revenus, loin de moi l’idée de vous dire de boycotter totalement ces magasins. D’ailleurs, chez Coop ou Migros, on trouve ces mêmes produits saisonniers, bio et locaux. Cependant, il est important de trouver aussi un circuit de distribution court afin de valoriser le travail des agriculteurs.

Chacun d’entre nous est déjà convaincu que manger bio, de saison et local contribue à notre équilibre ainsi qu’à l’équilibre de la planète. C’est ce que propose chaque petit commerçant, c’est aussi simple que cela.

Personnellement, j’achète mon fromage à la fromagerie de Cottens, cela ne me coûte pas plus cher. Bien sûr, il faut se déplacer, mais quel gain de temps de pouvoir se parquer juste devant l’entrée, ça me prend sérieusement 3 minutes!

Pareil pour la boucherie de Cossonay, là ça me prends plus de temps car ils sont super réputés et il y a toujours énormément de monde le samedi!

Dans notre petit village de Gollion, on a la chance d’avoir une boulangerie / épicerie où je trouve un très bon pain et je peux même y aller à pieds!

De plus, maintenant que les offices de poste disparaissent “comme neige au soleil” -personne ne me contredira cette année!- c’est à l’épicerie du village d’Aclens que je dois aller chercher mes paquets, j’ai donc découvert un joli petit commerce où l’on trouve plusieurs produits d’artisans régionaux, ça limite les déplacements dans tous les villages, super pratique!

Une épicerie où l’on trouve vraiment de tout, c’est “Chez Anita” à Lavigny.

Pour celles et ceux qui n’ont carrément pas le temps de se déplacer, vous pouvez également vous renseigner sur les associations qui vous livrent directement des paniers de légumes, comme www.lafermequiroule.ch si vous habitez dans la région de Moudon.

Par ailleurs, se rendre chez les commerçants cela évite également les achats impulsifs et la surconsommation que l’on peut faire dans les grandes surfaces où tout est étudié pour nous faire consommer. C’est donc aussi davantage de moyens financiers à consacrer à des achats responsables!

Il est important de prendre conscience que les quelques clients que nos deux grosses coopératives perdront, ne leur manqueront pas. Par contre, cela peut considérablement aider le commerçant du quartier de gagner quelques clients réguliers.

Le “plus” des commerçants locaux c’est l’emballage ou plutôt la suppression d’emballage plastique. Les légumes ne sont pas emballés, on les met directement dans le caba, puis directement dans le frigo, c’est monsieur, qui n’aura plus besoin d’aller à la déchetterie, qui nous remerciera!

Chacun y trouve son compte, en effet une personne se rendra chez un petit commerçant pour limiter ses déchets, une autre afin de consommer local et une troisième parce que l’épicière est sympathique et donne de bons conseils.

J’ai changé mon planning de publication et je vais essayer ces prochaines semaines de vous relayer ou vous donner des conseils afin qu’on traverse cette période, autant que possible, dans la légèreté et la bonne humeur!

Donc la semaine prochaine: plusieurs idées pour faire du sport sans salle de sport ou sans matériel ! Ne manquez pas le post de jeudi prochain!

xx The gos

Girl power

Le féminisme, on en parle?

Vu qu’ici on parle souvent d’écologie je me suis intéressée à plusieurs articles sortis ces derniers temps sur le rapport entre féminisme et écologie.

Il est vrai que très souvent, se sont les femmes qui apporte l’écologie dans les foyers, du fait que se sont très souvent elles qui font les courses, le ménage, les repas, etc.. Tout ça en pensant: “local”, “de saison”, “en vrac” (dont on parlait dans la dernière newsletter) mais également en cuisinant des plats végétariens, testant ou même fabriquant des produits ménagers et/ou cosmétiques bio.

On parle alors de charge morale, on connaît déjà la charge mentale des femmes qui doivent penser à tout pleins de choses en plus que leurs conjoints. La charge morale est la charge de vouloir respecter la morale ou l’éthique, donc ici l’écologie.

Car disons-le réduire son empreinte écologique demande du temps, de l’organisation et beaucoup d’énergie!

Bien sûr, on est tous conscients que ce n’est pas l’écologie qui crée cette charge morale mais plutôt l’inégalité de la répartition des tâches ménagères. Ce n’est pas le cas chez moi mais je peux m’imaginer que dans beaucoup de foyers encore, la femme consacre plus de temps à s’occuper de la maison que l’homme.

Je lisais également que cette charge morale est accompagnée d’une certaine pression et étant donné que se sont les femmes qui s’occupent d’amener ces changements dans le quotidien, elles ressentent cette pression plus que les hommes.

Alors le développement durable pour l’environnement mais pas pour les couples?!

Je pense quand même que notre société évolue et dans mon entourage, je vois beaucoup d’homme qui font leur part du ménage, ou amène des idées écologiques. Chez nous, c’est mon homme qui, le premier, a utilisé du savon solide pour réduire ses déchets et c’est lui qui va à la déchetterie.

Mais je pense aussi qu’au lieu de se sentir victime de cette charge morale, nous les femmes, soyons fières d’être à l’initiative de rendre nos foyers plus verts et finalement de faire avancer le monde! Même à notre échelle!

Le sujet est très intéressant à observer et à discuter en couple ou entre copines!

Sur ce, Mesdames et Messieurs (c’est pour l’égalité;)) très belle journée!

Beauty tips *4 – Mascara abracadabra

Le mascara est un cosmétique indémodable!

L’origine du mascara ou Khôl vient d’une roche noire (sulfure de plomb ou d’antimoine) qu’on broyait afin d’obtenir une poudre qu’on mélangeait vraisemblablement à de la graisse animale ou végétale (cire d’abeille). A cette époque, les hommes et les femmes appliquaient cette pâte sur les yeux, pour les protéger des bactéries et de l’éclat du soleil dans le désert.

En effet, les pharaons en portaient déjà pour “rendre les yeux parlants”. C’est les femmes arabes qui les premières ont portés du mascara.

En Europe, il faut attendre la fin du 18e siècle pour voir l’apparition du mascara. C’est grâce au chimiste Eugène Rimmel, qui mélangea un distillat de pétrole avec de la vaseline (charmant!).

Puis en 1913, T.L. Williams crée un mascara avec de la vaseline également mais en la mélangeant à du charbon cette fois-ci, pour sa soeur Maybel. C’est d’ailleurs lui qui commercialise le premier mascara sous forme solide, comme un pain de savon, qu’on appliquait avec une petite brosse. D’ailleurs la marque Maybelline est encore connue aujourd’hui et appartient au groupe l’Oréal.

C’est Helena Rubinstein, en 1937, qui a crée le mascara que l’on connait aujourd’hui sous forme liquide dans un petit tube avec un applicateur. C’est également elle qui créa le mascara waterproof en 1939.

Puis le mascara devint populaire grâce au cinéma, toutes les stars en portaient et les femmes lambda comme nous les ont imitées.

Mais ce n’est qu’en 1980 que l’Oréal met au point les brosses intelligentes qui “coiffent” nos cils et commercialisent les mascaras de couleurs, car jusqu’alors il n’existait qu’en noir!

Puis les années 2000 voient apparaître les mascaras qui donnent du volume!

Bref, tout ça pour dire que le mascara existe depuis la nuit des temps mais cela fait pas si longtemps qu’il a évolué pour s’adapter à nos cils. Maintenant, on en trouve des épaissisants, des volumisants ou des allongeants sans compter toutes sortes de brosses avec des formes plus ou moins bizarres et plus ou moins… utiles, je dirai!

Il reste le cosmétique indémodable et le plus utiliser. J’ai arrêté de me maquiller tous les jours mais si j’ai facilement arrêté l’anti-cernes et le fonds de teint, le mascara reste incontournable. Une fois qu’on est habituée à voir son regard avec, c’est compliqué de se regarder sans.

Pour noircir les cils et les faire un peu briller, on peut appliquer aussi de l’huile de ricin, en plus ça les nourrit, mais c’est vrai que ça remplace difficilement le mascara! 😉

Heureusement, de nos jours on trouve plusieurs marques bio ou naturelles! On est loin du pétrole ou de l’antimoine!

Actuellement, certains mascara ont encore du plomb!! Il faut pas oublier que même si c’est en petite quantité et que c’est, à priori, inoffensif lorsqu’on en met tous les jours et si près des yeux (ça passe dans votre œil – ça passe directement dans votre sang!) ça reste nocif pour la santé.

Des marques comme Couleur Caramel, Dr Hauschka, UNE, Avril, So’Bio, Sante, Bo.ho ou encore Lavera ou Lily Lolo proposent des mascara composés de produits naturels.

Les avez-vous testé? Il a-t-il une marque que vous préférez?

Personnellement, j’attends avec impatience le Lily lolo pour tester. J’ai testé avec plus ou moins de succès quelques autres marques.. je continue les recherches!

Rubrique déco *1

Parmi les surprises que je vous annonçais en début d’année, il y a notre nouvelle rubrique Déco!

Chose promise – chose dues voilà notre 1er post Déco!! Les prochains posts auront un thème (coussins, salons, bureau ou encore salle-de-bain ou cuisine) avec les références d’achat mais pour commencer, je vous propose quelques petites décos pour le séjour.

Ma superbe lampe Kartell adorée que j’ai achetée chez Pfister
Plateau de la Coop – 2 petits bougeoirs Ikea – bougeoir Pfister et la petite plante en plastique Interio

Dans les escaliers, j’ai placé 2 appliques comme celle-ci qui viennent de chez Ikea avec la lanterne, qui existe en plusieurs coloris, de Ikea également.

Sur mon bureau, mon “acolyte” pour vous poster des photos sur Instagram, mon appareil Nikon et ce globe terrestre qui vient de Maisons du Monde. Il donne un côté “vacances” à mon espace de travail et il me fait rire, il me rappelle toujours cette pub pour le lotto: “Oh non pas encore l’Australie! – Mais c’est le jeu ma pauvre Lucette” 😀 😀

Passons à la mezzanine, 2 décos murales et des lampes pour mettre un peu de lumière sous le toit.

Guirlande d’ampoule LED, de Pfister également.
Celle-ci impossible de me souvenir la marque, je l’avais commandée sur Qoqa il y a env. 3 ans

Et pour terminer le côté douillet du canapé, vous les avez sûrement vus sur mon instagram, j’en ai 2 pareil, ces coussins je les adore!

Interio, il y a plusieurs années.

Je finis avec cette adorable écuelle de mon chat, achetée dans une boutique à Berne (Chat noir?) que Melina nous a offerte pour noël l’année dernière!

C’est tout pour cette fois, n’hésitez pas à m’écrire si vous voulez d’autres infos pour vous procurer une de ces pièces. De quoi avez-vous envie pour notre prochain post déco? J’aurais bien envie de vous proposer la cuisine.. ou la salle de bain? Il faut encore attendre un peu avant de proposer la terrasse 😉 quoi que…

A la semaine prochaine!

Fashion mais éco-responsable

Il y a 3 semaines dans notre rubrique #gogreen, je vous parlais de la méthode Konmari pour le rangement de nos vêtements ou plutôt le tri de notre penderie.

Tout ce « remuménage » m’a donné à réfléchir et suite à cela, j’ai pris la décision d’une armoire plus « éthique » et/ou « éco-responsable ».

Je suis allée à un vide-dressing organisé par une amie pour tester l’achat de seconde main. J’avais déjà acheté 2-3 pièces en seconde main par le passé mais simplement parce que l’occasion s’était présentée, sans réfléchir à la conscience écologique du truc.

J’ai trouvé un joli manteau pour 5.- seulement, j’ai également pris une grosse écharpe (ok c’est plutôt parce que je la trouvais jolie ! ;)). Honnêtement, j’ai aucun souci à me dire qu’ils ont déjà été portés ! Le manteau, qui soit-dit en passant appartenait à ma collègue que j’apprécie beaucoup, me tient chaud et a encore quelques années devant lui. Et j’aime bien l’idée qu’une fois qu’elle n’en a plus eu besoin, j’ai pris le relais dans le cœur de ce manteau !! hehe 😀

Voilà quelques conseils pour une armoire éco-responsable

1.- Ne pas laver les habits trop souvent ni trop chaud: ok je vous entends déjà n’attendez pas non plus que votre t-shirt sente le rat mort, mais perso je peux mettre un pull ou un sous-pull 2 jours de suite, pareil pour les jeans. Et faire des machines à basse température économise de l’énergie !

2.- Repasser, plier et prendre soin: clair c’est pas très glam’ de passer la soirée devant sa planche à repasser mais « prendre soin de ses habits, c’est les garder plus longtemps jolis » (je pense à déposer le slogan!), les plier correctement (à la méthode Konmari afin de ne pas les froisser) et les ranger dans l’armoire bien espacer, de suspendre les chemises et les habits en tissus fin, c’est prendre soin de ses vêtements.

3.- Acheter moins mais mieux: et j’ajouterai « savoir ce qui nous va ». Pendant des années, et je l’avoue encore parfois aujourd’hui, je me suis laissée influencer par ce que je voyais sur le net mais c’est pas parce que ça va bien à cette fille que ça me va ! Si vous connaissez les coupes qui vous vont bien et dans lesquelles vous êtes à l’aise, vous vous sentirez bien chaque jour et vous n’aurez plus à vous demander quoi mettre le matin.

Perso, je fais des « tenues », du style je mets toujours ce pull avec ce jeans ou cette chemise avec ce pantalon et ça fonctionne assez bien, car ils sont sales et donc propres en même temps ! Ou des « combos » j’ai 2 jeans de style identique mais de couleur différente et je sais que je les mets avec ces 3 pulls.

Acheter en seconde main

Acheter de seconde et l’un des gestes le plus engagé qu’on puisse faire. Au temps de la fast fashion où on produit des tonnes de vêtements dans des conditions plus que déplorables j’ai envie de dire arrêtez les gars, c’est n’importe quoi !

Pourquoi ne pas continuer de mettre un pull devenu trop petit pour quelqu’un d’autre ?

Et honnêtement lorsque vous essayez une robe dans un magasin, 90% du temps quelqu’un l’a déjà essayée. Par ailleurs, être la première à mettre une robe sortie d’usine qui est fabriquée avec des produits bourrés de pétrole c’est pas top non plus !

Je vous mets ci-dessous quelques sites de seconde main et un site qui recense les vide dressing de la région (Lausanne) qui valent la peine d’être visité : Videdressing, Vinted ou My private boutique ou sur Facebook, vous avez sûrement été ajoutée au groupe “Marketplace”.

Les marques éco-responsables

Des marques suisses tel que Fairshop d’Helvetas ou Where is Marlo ou encore Freitag grâce auxquelles nous n’avons pas besoin d’avoir le salaire d’un PDG d’UBS pour se les payer, propose des pièces à des prix abordables. Ce qui est important à identifier se sont les labels: GOTS (Global Organic Textile Standard) qui certifie l’origine biologique des tissus et le respect des critères sociaux pendant leur fabrication ainsi que OECO-TEX qui garantit des textiles sans substances néfastes pour l’homme et pour l’environnement.

Sur Instagram, je suis 3 comptes sympas à visiter: @vis.deux.vies qui propose des chouchous en tissus chinés et @mercilesabeilles qui confectionne des habits labellisés GOTS et Oeco-Tex ou encore @reawake pour des accessoires.

C’est vrai que les marques éco-responsables en général sont plus chers, dans l’état d’esprit qu’on consomme moins mais mieux, ça vaut la peine de payer son t-shirt plus cher mais de le garder plus longtemps, vous ne pensez pas ?

On entends souvent le même refrain “C’est trop cher”, je vous l’accorde je suis la première à faire attention au budget mais il ne faut pas perdre la valeur des choses. Je préfère payer mon t-shirt un peu plus cher mais savoir qu’il a été cousu à quelques kilomètres de chez moi par une femme ou un homme qui grâce à son travail nourrit ses enfants ou peut leurs offrir des cours de poneys, que de consommer le résultat d’une surconsommation de nos ressources sur le dos de personnes mal payées afin de créer des vêtements qui seront détruits parce qu’il ne vont pas engraisser les bilans des grandes marques.

Quant aux boutiques, il y en a pleins dans la région. Pour le moment, j’ai testé que Le Dressing, à l’avenue des Alpes à Lausanne, et je peux vous dire que les habits sont propres, bien présentés et c’est pas que du vintage. J’ai acheté un pull en cachemire pour CHF 80.- et une petite veste en laine de qualité. D’ailleurs si vous avez de bonnes adresses, n’hésitez pas à nous les partager en commentaires.

Et aucun stress, notre armoire ne va pas devenir « éthique » du jour au lendemain! Lorsqu’on parle de ce sujet, j’aime bien répéter que nous avons le droit de faire des erreurs et de prendre notre temps pour trouver nos marques dans la transition vers une vie plus responsable !

A vos marques, prêts, #gogreen !

N.B. la semaine prochaine, ne manquez pas notre premier post “Déco”!!

Les Valentines

Notre dossier complet pour la St-Valentin ou comment ensorceler son Jules, on vous dit tout!

Juliana et moi, on vous donne tous nos conseils pour un maquillage perfectionné, la tenue à tomber et le cadeau pour le faire chavirer!

Dans un premier temps, je vous donne ma kind of beauty routine 😉 Si vous voulez avoir l’air reposée avec un teint parfait sous votre maquillage, pensez à faire un peeling (celui de Bionessens – admirez le packaging!)) et un masque ou plutôt un masque 3 en 1 ou anti-stress (ceux de Santé), puis appliquez un tonique et une crème à l’huile de jojoba hyper hydratante.

Pour le maquillage, je passe la parole (enfin vous aurez compris!;)) à Juliana :

Passons aux petites attentions:

Maintenant pour la tenue, je dirais que la petite robe est o.bli.ga.toire! Perso c’est très, mais très rare que j’en mette à part pour sortir. La petite robe noire (ou en rouge comme Juliana) qui va aussi bien avec des talons qu’avec des bottines, j’en ai pas dans mon dressing mais je propose celle-ci que j’ai vue sur le compte insta de @goop de Gwyneth Paltrow! (ou tout du moins dans ce style:D)

Côté coiffure je vous suggère un chignon d’un ptit côté “coiffé-décoiffé” des plus seyant! 😉 et qui fera tout son effet quand vous le relâcherez!

Voilà les amis je crois qu’on a fait le tour, merci de nous suivre et que dire… à vous les studios!! hehe

Et sur les conseils d’une amie à nous: réservez une table à Ze Fork on the water à Vevey, il paraît que c’est délicieux! Ou moi j’aime bien le Taco’s Bar au Flon à Lausanne.

De rien c’est cadeau! xoxo

En relisant mon texte je me rends compte qu’il y a aussi des hommes qui nous lisent et qu’on a que des conseils de filles!! Oh my gosh!! Ce sera pour l’année prochaine, mais en attendant, voici quand même des idées de petites attentions 😉