Don’t worry – eat happy!

(Ne t’inquiète pas – manges heureux!)

La vie sans gluten, sans produit laitier et sans sucre…

J’en parlais sur mon compte Instagram, depuis 3 semaines, j’ai dû revoir mon alimentation suite à un problème de santé. J’ai dû arrêter le gluten, tous les produits laitiers et le sucre! ..oui le sucre!!

Et je peux vous dire, que du sucre, il y en a partout. Ça m’a fait prendre conscience que je faisais partie des personnes qui mangent énormément de sucre caché. Mais ne vous méprenez pas tout le monde mange des sucres cachés, voilà des exemples dont on ne se douterait même pas: chips, viande en tranches emballées comme le jambon, poitrine de dinde etc.., yogourt laitier et végétal, certains bouillons de légumes, etc..

Mais il y a aussi les bons sucres: fruits, fruits à coque: noix et amandes, miel, pois chiche, avocat, etc..

Il se trouve qu’arrêter tout le sucre est une mission presque impossible donc je me suis basée sur des aliments qui comprennent moins d’1 gr de sucre pour 100 gr, là il faut se renseigner dans les valeurs nutritionnelles la ligne “dont sucre” et non “glucide”, c’est effectivement le sucre que contient l’aliment. Dans cette catégorie de produits, on a déjà pas mal de choix.

Pour les produits sans gluten, on en trouve pas mal dans les surfaces commerciales mais voici quelques exemples d’aliments naturellement sans gluten: tous les légumes, viandes, légumineuses: quinoa – lentilles – pois chiches, patates et patates douces, maïs, millet, polenta, riz, amandes et noix, lait d’amande – de riz et de soja, champignons, etc.. non-préparé.

Et en ce qui concerne “sans aucun produit laitier“, bah… aucun produit laitier! même pas lait de brebis ou fromage de chèvre.

Je vous ai préparé une liste d’aliments sans gluten, sans produits laitiers et sans sucre, répartit par menu. Car ça m’a vraiment manqué il y a 3 semaines lorsque j’ai dû revoir toute mon alimentation sans vraiment avoir d’indication. J’ai appelé mon médecin et j’ai fait des recherches et taaadaaaa voilà!:

Exemples de repas

Petit-déjeuner

  • pudding de chia au lait végétal : lait d’amande, de riz ou de soja (attention le lait de soja est un perturbateur endocrinien en grande quantité)
  • Millet ou quinoa soufflé dans du lait végétal avec des fruits (fraises, myrtilles ou framboises)
  • toast sans gluten à l’avocat
  • toast sans gluten aux œufs (un peu de beurre végétal et des œufs brouillés par dessus)
  • toast sans gluten avec du beurre végétal
  • Fruits: fraises, framboises, pastèque, pamplemousse, rhubarbe, cerises, myrtilles et le citron (qui a un indice glycémique de 20, c’est le plus faible des fruits, alors que la pomme et la poire, elles montent jusqu’à 38!)

Diner ou souper

  • viande rouge (mais pas trop car la viande rouge est naturellement sucré même que c’est des bons sucres, il faut faire attention)
  • œufs
  • poulet (les escalopes de poulets sont sens sucre mais dès que le produit est travaillé : tranche de poulet en barquette, il y a du sucre ajouté pour la conservation)
  • toutes les légumineuses: quinoa, lentilles, pois-chiche, etc..
  • pomme-de-terre et patate douce (la patate douce a un indice glycémique plus bas que la pomme-de-terre (110 pour la p-d-t et 70 pour la patate douce)
  • polenta
  • champignon
  • poisson
  • tous les légumes!

Snack

  • pop-corn (hé oui j’ai trouvé à la Coop des pop-corn bio sans sucre et sans beurre)
  • œufs durs
  • toasts sans gluten avec bruschetta
  • toasts au parfait
  • yogourt au lait de coco nature et sans sucre (de la marque Andros)
  • chocolat 100% de cacao (à laisser fondre sur la langue – oui si on le croque ça n’a aucun goût!)

Je dois dire qu’au premier abord, ça m’a fait peur et les premiers jours j’ai pas beaucoup manger. Mais en cherchant bien, je suis arrivée à préparer des menus assez variés. Par contre, ah oui il faut cuisiner! Je fais que ça depuis 3 semaines, car je prends avec moi tout ce que je mange dans la journée.

Comme à chaque fois que je suis obligée de faire quelque chose que je n’aime pas: je m’équipe et me facilite la tâche au maximum! J’ai acheté un “tupperware” en verre pour mes repas et un thermos pour mon café au lait d’amande du matin ainsi que des miniatures de sel et de condiments pour le voyage. Je cuisine à l’avance, je prépare un plat de quinoa que je pourrai ajouter à une protéine ou pour en faire une base pour des salades, pareil avec les lentilles.

La désintox du sucre

C’est assez impressionnant de constater les réactions du corps face au manque de sucre! On est pas en train de trembler et vouloir absolument un carré de chocolat, mais j’ai eu des maux de tête et des vertiges et j’ai été déprimée, ce sont clairement des symptômes de manque!

Dès le 1er jour, je me suis sentie sans force, fatiguée et abattue et ça a duré ainsi pendant 10 jours, je me suis sentie fatiguée, vidée de toute énergie et j’ai eu de la peine à me concentrer, j’ai eu 2 jours avec de forts maux de tête et des vertiges le soir. Je sais pas si c’était le sucre, le régime ou le fait d’être malade au final mais je me suis sentie déprimée une journée entière.

Après 10 jours…

Puis du jour au lendemain, pendant la journée j’ai constaté que j’avais de l’énergie et que j’étais de bonne humeur!

Je ne peux pas encore parler de tous ces effets car cela fait pas si longtemps maintenant mais je remarque que déjà je suis de meilleure humeur, j’ai plus d’énergie qu’avant le traitement, bon en même temps c’est vrai je suis moins malade qu’au début.. mais je suis toujours sous antibiotique (1 mois en tout) et ça fatigue beaucoup. Malgré cela, j’arrive mieux à me concentrer au travail. Je vous expliquerais dans quelques semaines les effets sur le long terme, car je vais suivre ce “régime” jusqu’à mi-septembre.

Au niveau du poids, j’ai pas vraiment perdu: 1.5 kilos mais j’ai surtout “dégonflé” je le remarque dans mes pantalons et même les pulls: poitrine et bras. Par contre, j’ai les traits du visage tirés.

Je continue les recherches et espère vous donner encore plus d’exemple de repas ou de snack afin de varier au maximum!

Recettes et idées

Et pour les grillades, rien de plus simple:

Pendant la journée, pour changer un peu de l’eau, j’ai ressorti mes recettes de Detox water, dont j’ai consacré un post entier l’été dernier, vous les trouverez ici

Allez les amis, belle journée et je vous dis à la prochaine 🙂

Breakfast: mon pudding aux graines de chia (vegan)

J’avais envie de partager mon déjeuner du moment, ceux qui me connaissent savent que j’ADORE les déjeuners!!

C’est pas ma photo, mais celle-ci était tellement belle…

Il se prépare en overnight oat (porridge de la veille), le soir mettez 2 dl de lait de coco, je prends le light car je le préfère au goût et ajoutez 3 CS de graines de chia. Vous pouvez ajouter du miel liquide (il se mélangera mieux) ou du sirop d’agave, sirop de coco ou sirop d’érable et vous le laissez toute la nuit au frigo.

Par dessus tout est permis, vous pouvez couper des morceaux de fraises ou ajouter des framboises ou des myrtilles, des rondelles de bananes. Vous pouvez ajouter aussi de la poudre d’amandes ou de noisettes ou un peu de granola pour y apporter un peu de croquant car les graines gonflent et se ramollissent. Ce qui peut être bon également si on aime, c’est d’inciser une gousse de vanille et de mettre quelques grains dans votre pudding.

Les graines de chia apportent une satiété durable, vous n’aurez pas faim de la matinée. De plus, la décomposition lente des glucides stabilisera le métabolisme et évitera la sécrétion d’insuline donc du ptit creux à 10h!

De plus, le chia est riche en protéine et en fibre alimentaire qui favorisera le transit intestinal. Bref la nouvelle star du ptit-déj!

Avec le lait de coco, vous avez un déjeuner complet, car il est riche en fer et aussi en fibre donc ça vous tiendra à l’estomac plus qu’un lait d’amande. Attention toutefois à ne pas en manger tous les matins, c’est quand même calorique: 190 kcal pour 1 dl! C’est 3x plus que le lait de vache, mais encore une fois tout est question de quantité. Il vaut mieux en consommer 2 dl au déjeuner que de manger une tranche de cake à 10h (euhm euhm…) et son indice glycémique est très bas.

Mais bien sûr vous pouvez le faire avec du lait de vache, du lait d’amande ou de soja, de riz ou d’avoine. Le lait de coco reste mon préféré car il est un peu crémeux et épais.

Bon appétit! xx

Energy ball à la the gos (vegan)

Ce qu’il vous faut

  • 40 g de cerneaux de noix
  • 70 gr d’amande en poudre
  • 9 abricots secs (assez gros)
  • 3 CS de purée d’amande (pâte à tartiner)
  • 1 CS d’huile de coco

Faire la masse

Hacher finement les noix, ajouter les amandes et les abricots, préalablement émincé très fin. Puis ajouter la purée d’amande et l’huile de coco et mixer jusqu’à obtenir une masse compacte et façonnable. Avec les mains mouillées, former 16 boulettes et les poser sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Cuisson

Faire cuire env. 15 minutes au milieu du four préchauffé à 160°C. Sortir et laisser refroidir sur une grille.

Une recette inspirée de l’application Fooby

Pasta *3 – du confinement

Si comme moi vous avez fait “raisonnablement mais quand même” des réserves de pâtes… ben maintenant il va falloir les manger!

Pour débarrasser un peu vos placards, j’ai pensé vous écrire un post avec quelques recettes. Après le ptit-déj, les pâtes c’est mon repas préféré, et vous? Si vous êtes aussi de ceux qui préfèrent aller dans un bon resto italien avec un bon plat de pâtes et un bon verre de vin plutôt que dans un gastro 😉 cet article est pour vous!

On ne peut plus aller en Italie, qu’à cela ne tienne, faites venir l’Italie à votre table!

Tout d’abord une chose qu’il faut savoir avec les pâtes, c’est qu’on ne cuisine pas n’importe quelles pâtes avec n’importe quelle sauce! Attention! Genre, la sauce bolognaise c’est toujours avec… des spaghettis!! Vous avez tout compris! Allez une deuxième, une sauce al’arrabiata? … des pennes! Et une plus compliquée: au pesto? des fusillis!

Parfois, on peut se fier à la rime: les brocolis c’est toujours avec des spaghettis, mais c’est compliqué car les spaghettis c’est pas toujours avec des brocolis 😉

Pour commencer la première recette, c’est tout ce que j’aime: des tomates, du basilic et de l’aïl – alors là, quelles pâtes choisir? des Pennes crudaiola, il vous faut des tomates cerises, quelques feuilles de basilic (on trouve déjà des plants dans les Garden Center) et de l’aïl, beaucoup, beaucoup d’aïl!

  • Vous faites cuir vos tomates dans une casserole avec un peu d’huile d’olive et vous ajoutez l’aïl, puis quelques feuilles de basilic! – vous pouvez aussi y ajouter des câpres ou si vous n’êtes pas végétarien : des crevettes.

Ma seconde recette se fera avec des pâtes complètes, que diriez-vous? Il y a plusieurs possibilités, une petite sauce à la crème avec des champignons passerait bien mais je vous propose des légumes!

  • Dans un reste d’eau de cuisson délayez un peu de ricotta et versez sur les pâtes et les légumes!

Une petite dernière?

Des pâtes aux olives, bon moi je vous dirais simplement avec un peu d’huile d’olive et de l’aïl, mais vous pouvez aussi ajouter un peu de thon: olives noires, thon, huile d’olive et… de l’aïl, allez!

Vous reprendrez bien un peu de pâtes?

Ce qui est sympa aussi, c’est les pâtes au saumon et whisky et cette sauce-ci, elle se cuisine avec des farfalles:

  • 250 gr de saumon, 75 gr de beurre, 6 CS de crème fraiche et 1-2 ou 3 cc de whisky!
  • Dans une casserole, faites fondre le beurre puis ajoutez la crème, le whisky et le saumon, salez et poivrez.

Si vous ne trouvez pas votre bonheur dans toutes ces recettes, c’est peut-être que vous êtes fait pour les macaronis au gruyère!

Ce qui est pratique avec les pâtes, c’est que vous pouvez aussi les manger en salade

Ma recette à moi:

  • des fusillis, des tomates cerises, des concombres et un oignon rouge.

Vous pouvez y ajouter aussi des pois chiche ou des herbes tel que persil, ciboulette, etc.. et un peu près tout ce que vous voulez, car le principe c’est justement que chacun y trouve son compte.

That’s it!

N’hésitez pas à partager vos recettes ou à me les envoyer si vous ne pouvez pas laisser de commentaires, je les insérerai en fin d’article.

A dimanche pour de nouvelles aventures, je vous rappelle que pendant le confinement je vous prépare 2 articles par semaine!

Banana Bread – attention cette recette a un soucis – je vous repost tout ça prochainement!

Pourquoi? pour vous divertir pendant le confinement, parce que vous avez des réserves de ouf! …et parce que la bouffe c’est la vie quoi!

Je précise que ce n’est pas ma photo car j’avais pas les ingrédients à la maison ce weekend, comment dire avant le confinement j’ai surtout acheter des pâtes et du PQ…. je plaisante!!!

  • 250 gr de farine blanche
  • 100 gr de sucre de canne
  • 2 cc de levure sèche
  • 1 pincée de sel
  • et bien sûr 3 bananes mûres

Écraser les bananes jusqu’à obtenir une purée et mélanger le tout dans un grand bol.

Ajouter: 3 CS d’huile de coco, 2 CS de lait et 2 œufs.

Mixer le tout avec un bamix.

Enfourner le mélange dans un moule à cake à 180°C pendant 50-55 minutes ou plus, la dernière fois j’ai dû le laisser plus longtemps.. à contrôler!

Taaaadaaaaaa!!

Newsletter n°2 – Février sans supermarché

Bonjour! Si j’ai décidé de partager cette newsletter sur le blog, c’est dû à la situation sanitaire actuelle, les supermarchés sont pris d’assaut et surtout on y rencontre beaucoup de monde.

C’est l’occasion de découvrir les épiceries près de chez vous, moins fréquentées que les grands centres commerciaux et surtout continuer de vivre dans son quartier ou son village -attention, je ne dis pas de ne pas respecter les règles d’hygiène et il faut faire attention de ne sortir de chez soi que si cela est nécessaire-

Voilà donc la Newsletter n°2 du mois de février:

Bonjour la compagnie!

Je reviens avec la seconde Newsletter pour vous parler de l’action “Février sans supermarché”.

Le défi a été lancé en 2017 par le média suisse “En vert et contre tout” (www.envertetcontretout.ch ), s’ils n’étaient pas beaucoup pour la 1e édition, on estime à environ 10’000 foyers suisses qui ont participé à cette 4e édition.

Loin de moi l’idée de vous dire qu’il ne faut plus aller dans les grandes surfaces, chacun fait comme il veut mais surtout comme il peut! Lorsqu’on travaille, qu’on fait du sport, qu’on va chercher les enfants à la crèche ou qu’on doit faire les devoirs, peu d’entre nous ont encore le temps de passer chez l’épicière et le boulanger en quittant le travail à 18h!

Mais j’avais envie de vous parler des commerçants de notre région, ces gens qui rendent notre vie plus saine, plus agréable, plus sympathique que les supermarchés en ligne ou les grandes surfaces impersonnelles.

Pour commencer, il faut être conscient que les agriculteurs de notre région livrent une grande partie de leurs récoltes aux deux géants oranges suisses donc cela constitue une grande partie de leurs revenus, loin de moi l’idée de vous dire de boycotter totalement ces magasins. D’ailleurs, chez Coop ou Migros, on trouve ces mêmes produits saisonniers, bio et locaux. Cependant, il est important de trouver aussi un circuit de distribution court afin de valoriser le travail des agriculteurs.

Chacun d’entre nous est déjà convaincu que manger bio, de saison et local contribue à notre équilibre ainsi qu’à l’équilibre de la planète. C’est ce que propose chaque petit commerçant, c’est aussi simple que cela.

Personnellement, j’achète mon fromage à la fromagerie de Cottens, cela ne me coûte pas plus cher. Bien sûr, il faut se déplacer, mais quel gain de temps de pouvoir se parquer juste devant l’entrée, ça me prend sérieusement 3 minutes!

Pareil pour la boucherie de Cossonay, là ça me prends plus de temps car ils sont super réputés et il y a toujours énormément de monde le samedi!

Dans notre petit village de Gollion, on a la chance d’avoir une boulangerie / épicerie où je trouve un très bon pain et je peux même y aller à pieds!

De plus, maintenant que les offices de poste disparaissent “comme neige au soleil” -personne ne me contredira cette année!- c’est à l’épicerie du village d’Aclens que je dois aller chercher mes paquets, j’ai donc découvert un joli petit commerce où l’on trouve plusieurs produits d’artisans régionaux, ça limite les déplacements dans tous les villages, super pratique!

Une épicerie où l’on trouve vraiment de tout, c’est “Chez Anita” à Lavigny.

Pour celles et ceux qui n’ont carrément pas le temps de se déplacer, vous pouvez également vous renseigner sur les associations qui vous livrent directement des paniers de légumes, comme www.lafermequiroule.ch si vous habitez dans la région de Moudon.

Par ailleurs, se rendre chez les commerçants cela évite également les achats impulsifs et la surconsommation que l’on peut faire dans les grandes surfaces où tout est étudié pour nous faire consommer. C’est donc aussi davantage de moyens financiers à consacrer à des achats responsables!

Il est important de prendre conscience que les quelques clients que nos deux grosses coopératives perdront, ne leur manqueront pas. Par contre, cela peut considérablement aider le commerçant du quartier de gagner quelques clients réguliers.

Le “plus” des commerçants locaux c’est l’emballage ou plutôt la suppression d’emballage plastique. Les légumes ne sont pas emballés, on les met directement dans le caba, puis directement dans le frigo, c’est monsieur, qui n’aura plus besoin d’aller à la déchetterie, qui nous remerciera!

Chacun y trouve son compte, en effet une personne se rendra chez un petit commerçant pour limiter ses déchets, une autre afin de consommer local et une troisième parce que l’épicière est sympathique et donne de bons conseils.

J’ai changé mon planning de publication et je vais essayer ces prochaines semaines de vous relayer ou vous donner des conseils afin qu’on traverse cette période, autant que possible, dans la légèreté et la bonne humeur!

Donc la semaine prochaine: plusieurs idées pour faire du sport sans salle de sport ou sans matériel ! Ne manquez pas le post de jeudi prochain!

xx The gos

Healthy snack

Aujourd’hui, quelques idées de collations healthy (traduction: saine ou bonne pour la santé) pour la pause du matin ou celle de l’après-midi et facile à emporter dans une pochette snack ou une boîte.

Comme vous le savez déjà, j’adore le peanut butter (beurre de cacahuète) donc la collation que je prends régulièrement c’est des toasts au beurre de peanut! Pour aller travailler, je le fais en “sandwich” mais si j’en mange à la maison c’est avec des rondelles de bananes et pourquoi pas des noisettes moulues (comme sur la photo) et si vraiment du miel!

On peut également mettre du beurre de cacahuète sur des quartiers de pommes ou des rondelles de pommes. Le beurre de cacahuètes peut être remplacé par du beurre d’amandes (purée d’amande Karma de la Coop). C’est très bon également!!

Ou si on reste dans les toasts: le fameux toast à l’avocat, juste un avocat écrasé sur un toast (personnellement, je le prépare comme un guacamole).

C’est également simple d’emporter des amandes, avec des myrtilles c’est LE goûter idéal. Pour le matin où j’ai généralement plus faim, je mets le tout dans un yogourt grec ou Skyr ou Fage (qui contient une grande quantité de protéines) le truc c’est de manger des protéines, ça vous tient jusqu’à midi!

Le matin, j’emporte aussi parfois une pomme coupée en quartier avec des carrés de gruyère et des noix, ça passe bien avec un café;)

Je vais vous étonner mais le pop-corn constitue aussi un snack healthy (attention toutefois à ne pas y mettre trop de sel/sucre).

Si vous avez un micro-ondes au travail, vous pouvez faire un porridge. Vous chauffez du lait dans une tasse et vous laissez gonfler 2 cuillères à soupe de flocons d’avoine, pour donner plus de goût, je vous conseille d’y écraser une banane ou de couper des rondelles quand vous insérez directement dans la tasse! Top!

Le snack des sportifs: 1 banane coupée en rondelles avec 2-3 dattes (pour une bonne source de glucide / énergie) et des cacahuètes (riches en protéine), pour être au top pour la séance de sport en fin de journée!

Et on n’oublie pas de beaucoup boire, le snack ou la pause-café s’accompagne toujours d’un grand verre d’eau!

Bonhomme de St-Nicolas

Ou Grättimaa, Grittibänz, Samichlaus, Elggermaa, Pupazzi di San Nicolao, Mannele, Klosenmann ou encore Weckmann ou Stutenkerl ou Boxemännchen. Ce bonhomme commémore la fête de St-Nicolas et il est fêté dans la plupart des pays d’Europe.

Des documents attestent que ce petit bonhomme de pâte existe depuis le XIVe siècle, on le mange le 6 décembre, le jour de la St-Nicolas ou le 19 décembre pour les orthodoxes. Avant, on ne le trouvait pas sans sa pipe mais maintenant la branche de chocolat l’a remplacée.

Depuis quelques années, on a vu apparaître la « Petite dame » de St-Nicolas!! Malgré le fait que j’aime bien respecter les traditions mon côté “féministe” adore la nouvelle petite dame de St-Nicolas!! 🙂

Recette

  • 500 gr de farine
  • 2 cc de sel
  • 90 gr de beurre
  • 3 dl de lait entier + un petit peu
  • 1 œuf
  • un peu de sucre grêlons
  • 1/2 cube de levure
  • 1/2 sachet de sucre
  • Faites fondre le beurre
  • Délayez la levure dans le lait et le beurre fondu avec 1/2 sachet de sucre (attention que le mélange ait refroidi sinon la pâte ne lèvera pas)
  • Mélangez la farine et le sel dans un grand bol (celui du robot-ménager)
  • Versez le mélange lait-beurre-sucre et levure gentiment dans la farine dans le bol pendant que le tout se mélanger lentement
  • Une fois la pâte mélangée jusqu’à ce qu’elle ne colle plus -> Pétrir la boule de pâte sur de la farine et former une boule
  • Laissez reposer la boule dans un grand bol recouvert d’un linge humide, pendant 1h
  • Puis former 2 boules et confectionner les 2 bonhommes!
  • Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé
  • Recouvrir du même linge humide pendant 20 minutes.
  • Pendant ce temps-là , préparez votre mélanger 1 jaune d’œuf et un peu de lait
  • Badigeonnez-les et jouter du sucre grêlons
  • Placez-là au milieu du four à 200°C pendant environ 30 minutes

Et voilà! Bonne Saint-Nicolas😊

Choco ball vegan

Avant de se lancer, la semaine prochaine, dans une chasse aux cadeaux, je vous propose un petit peu de douceur… oui parce qu’on va pas manger beaucoup ces prochaines semaines, hein!!

J’essaie de plus en plus de manger végétarien voir vegan, donc après les brownies au choco vegan, je vous propose les boules au choco vegan.

Il vous faut:

  • 125 ml de lait de coco
  • 1 CS de sucre
  • 200 gr de chocolat noir (j’ai découvert la marque vegan suisse Schönenberger)
  • 80 gr de chocolat au lait
  • de la noix de coco râpée

Comment faire:

Verser le lait de coco dans une casserole et le chauffer à feux doux, puis ajouter le sucre et une fois fondu ajouter le chocolat noir et au lait que vous aurez préalablement couper en petits morceaux. Laisser fondre le tout.

Une fois le mélange homogène, versez-le dans un récipient et placez-le au frigo pendant 4 heures.

Le mélange formera une pâte épaisse et avec une cuillère à café prenez-en de quoi former une boule (la grosseur que vous voulez) et roulez-la dans la noix de coco râpée.

A servir directement!

Le mélange se garde 2-3 jours au frigo, comme ça hop dès que vous avez une petite envie! 😉

Breakfast – Tresse au beurre

Pour ce 1er weekend de novembre, qui pour certains rime avec “long weekend” ou même “vacances”, je vous propose de préparer une tresse au beurre pour le petit-déjeuner!

C’est plutôt 2 recettes que je vous donne car après quelques jours, vous pourrez transformer votre tresse en pain perdu!

Merci à ma maman qui m’a transmise sa recette! Il faut dire que ma maman est connue – ou plutôt reconnue- pour ses tresses, c’est LA cheffe de la Tresse!

Il vous faut:

  • 500 gr de farine
  • 2 cc de sel
  • 90 gr de beurre
  • 3 dl de lait entier + un petit peu
  • 1 œuf
  • 1/2 cube de levure
  • 1/2 sachet de sucre
  • Faites fondre le beurre
  • Délayez la levure dans le lait et le beurre fondu avec 1/2 sachet de sucre (attention que le mélange ait refroidi sinon la pâte ne lèvera pas)
  • Mélangez la farine et le sel dans un grand bol (celui du robot-ménager)
  • Versez le mélange lait-beurre-sucre et levure gentiment dans la farine dans le bol pendant que le tout se mélanger lentement
  • Une fois la pâte mélangée jusqu’à ce qu’elle ne colle plus -> Pétrir la boule de pâte sur de la farine et former une boule
  • Laissez reposer la boule dans un grand bol recouvert d’un linge humide, pendant 1h
  • Puis former 2 boules et la tresser
  • Placez votre tresse sur une plaque recouverte de papier sulfurisé
  • Recouvrir du même linge humide pendant 20 minutes.
  • Pendant ce temps-là , préparez votre mélanger 1 jaune d’œuf et un peu de lait
  • Badigeonnez la tresse
  • Placez-là au milieu du four pendant 30 minutes

Après quelques jours, votre tresse ne sera plus très fraîche et se sera le moment de tester la seconde recette de Pain perdu.

Là il vous faut:

  • 3 œufs
  • 2.5 dl de lait
  • 75 gr de sucre de canne
  • un peu de beurre (pour graisser la poêle)
  • 4 tranches de tresse
  • Mélangez les œufs, le sucre et le lait
  • Trempez les tranches de pain dans le mélange
  • Faites les dorer à la poêle (préalablement beurrée)

A manger encore chaud! Moi j’adore la manger avec du miel mais c’est bon aussi avec du sirop d’érable.

Bon appétit et bon dimanche à tous! 🙂