Musées virtuels

Aujourd’hui, je vous propose de partir visiter virtuellement des Musées qui ont, grâce au coronavirus (et à Google street view!), ouvert leurs portes à tout le monde!

Vous pensiez ne jamais pouvoir visiter la Maison Blanche à Washington, le British Museum de Londres ou le Rijksmuseum d’Amsterdam? Ou vous n’auriez pas pensez passer par le Musée Tinguely de Bâle?

Dorénavant, il vous suffit de quelques clics depuis chez vous, et c’est à portée de souris!

Vous pouvez vous rendre sur Google Arts et culture, il y a tout un choix de musées: le British Museum de Londres, la Tour Effel de Paris, le SFMoMA de San Francisco, l’Australian National Maritime Museum, le Musée J.Paul Getty de Los Angeles ou le State Hermitage Museum de St-Petersbourg et même le Château de Fontainbleau!

Ou rechercher un musée près de chez vous! En Suisse, il y a le Musée Olympique de Lausanne, le Textil Museum de St-Gall ou encore l’Ambassade américaine en Suisse, mais également la Fondation Beyeler de Riehen ou le Kunsthaus de Zürich, que vous pourrez trouver en cliquant ici: map des musées.

J’ai testé l’Opéra de Sydney!

Vous pouvez aussi visiter le Musée Tinguely de Bâle.

Sur ce site, on ne se promène pas dans le musée mais on nous propose des vidéos de ces œuvres et en-dessous, il y a toutes les explications. C’est différents mais c’est sympa aussi. Ce musée, je l’ai visité 2x et je pense qu’on retrouve bien l’état d’esprit, c’est vrai que le bâtiment en lui-même et le parc autour sont très agréables mais on apprends également beaucoup sur son oeuvre par cette visite virtuelle.

Alors si cet été vous êtes comme moi vous partirez en “Balconie”, pensez que vous pourrez quand même avoir un petit moment “culturel”!

Weekend à Yosemite

Pour ce weekend du 4 juillet, je vous emmène au Yosemite National Park en Californie.

Comme vous vous en doutez, j’y suis pas allée ces derniers temps et le territoire américain nous est encore interdit. On voulait y retourner mais du coup rien n’est planifié.

J’ai décidé d’écrire quand même ce post pour justement nous faire voyager un peu, et nous faire rêver, dream now – travel later (rêver maintenant – voyager plus tard) donc comme sur Instagram c’est un post “throwback“.

Pendant notre road trip en Californie, c’était LA destination qui nous faisait rêver et de partir découvrir cette Vallée était un peu notre rêve.

Tout d’abord pour ceux qui ne connaissent pas le parc, c’est l’un des plus beau parc des États-Unis (avec Yellowstone), il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984. Ce qui le caractérise se sont ses immenses falaises de granite, dont le célèbre Half Dome et bien sûr ses cascades!

La Vallée est immense, on y trouve des montagnes, des cascades, des lacs, des prairies et des séquoias géants (malheureusement l’accès était fermé lorsqu’on y est aller).

Pour y arriver, il y a une route (interminable mais déjà magnifique) qui prends environ 4h depuis San Francisco, on est passé par Modesto, Merced, Mariposa pour arriver par l’ouest. La dernière ville avant le parc s’appelle El Portal, c’est là que nous avons dormi dans un lodge au bord de la rivière Merced où il y avait pleins d’écureuils qui venaient manger jusque sur les terrasses.

Merced River

Pour accéder au parc (levez-vous tôt), il faut franchir la cabane de Ranger, payer l’entrée (sauf erreur USD 20.- par personne) et là on continue la route. C’est une route large et agréable, attention les gars on est aux States! D’ailleurs ce qui nous avait frappé c’est les parkings devant chaque chute d’eau ou chaque endroit touristique! Il y a une vue magnifique à regarder? Allez on y met un parking, des wc et une place de pic-nic! Lorsqu’on est sur la route, ça donne une bonne indication : Ah parking?! égale lieu superbe à aller voir!

Notre première rencontre au parc a été avec El Capitan, magnifique! D’ailleurs, on s’est arrêtés là pour pique-niquer. Au mois de juillet, il y faisait une chaleur incroyable, le thermomètre de la voiture indiquait 100 degrés Fahrenheit donc environ 40 degrés celsus et pas de vent.

El Capitan

Puis on arrive au Yosemite Village, et là c’est juste super joli ces gros chalets, même le supermarché est dans un chalet de rondins de bois. On y fait nos courses pour le souper, on oublie pas d’acheter quelques souvenirs et on se pose sur une table dehors, avec les écureuils, pour se rafraichir!

Depuis la place au fond du village, on aperçoit Yosemite fall. C’est une cascade en plusieurs étages, on peut facilement accéder à lower Yosemite fall, tout en bas, il y a une petite marche à faire, elle fait une boucle.

Yosemite Fall

On fait le tour du Village et on apprends que des tribus d’amérindiens ont vécus ici pendant environ 4000 ans avant que les pionniers ne débarquent, en 1833. Le premier hôtel est construit en 1850 et en 1890 la Vallée devient parc national… plus aucune trace d’amérindiens malheureusement.

Le 2e jour, on est passé par Tunnel view et on est allé voir Bridalveil fall, là on est tout de suite dans le bain, on y voit l’ensemble de la Vallée. Si on continue à monter, on arrive à Glacier Point.

Vue depuis Tunnel view

La fil indiquait des heures d’attente donc on a préféré repartir et faire une ballade au bord d’un lac pour marcher un peu, c’est vrai qu’on voulait profiter de la nature et pas passer nos journées en voiture donc on a pas tout vu mais on a pris le temps de visiter de beaux endroits.

L’après-midi, on est aller plus profond dans la vallée pour faire le Mirror Lake Trail (petite randonnée de 3 km, donc 6km aller-retour) sous la Half Dome. On s’est parqué au Visitor Center (étant donné qu’on y était pendant le weekend du 4 juillets tous les parking étaient complets, le parc était plein!) et on a pris le bus qui nous a laissé au départ d’un joli chemin dans la forêt – on a pas vu tout de suite que si on partait depuis l’autre côté une partie de la petite route était bétonnée! – mais vous pouvez voir ci-dessous le chemin était facile et accessible à tous.

Comme je disais ce weekend-là, on était pas seul!

C’est dommage d’y avoir passer que 2 jours, si on avait su on aurait passer moins de temps à Los Angeles et on serait rester encore un peu. Yosemite vaut le détour, c’est le moins qu’on puisse dire! Ça restera une étape super importante pour nous et une découverte magnifique!

Pour plus de détails et planifier votre séjour, je vous mets le lien sur le site: ici

Et je vous dis à la semaine prochaine!

Basel und d’Basler Herbschtmäss

Vous connaissez la ville de Bâle? et la Foire d’automne “Herbstmesse“? (Herbschtmäss en suisse-allemand).

C’est en 1471 que la ville de Bâle s’est vue octroyer le privilège d’organiser la Foire “pour l’éternité”!

Cela fait donc bientôt 550 ans que fin octobre, on mange du Mässmogge et du Magenbrot sur la Petersplatz et qu’on déguste un Glühwein sur la Pfalz. C’est LE rendez-vous bâlois de l’année avec le carnaval.

La Foire d’automne commence le samedi précédant le 30 octobre. A midi précise, la Messeglocke de la Martinskirche donne le coup d’envoi des festivités jusqu’au dimanche soir 2 semaines plus tard, à part à Petersplatz où le marché ferme encore 2 jours plus tard, soit le mardi soir.

La fête fait partie intégrante de la mémoire de la ville, elle a su se réinventer et évoluer au fil des années. Elle a débuté par des stands à Petersplatz et maintenant ce n’est pas moins de 7 places qui accueillent 109 manèges forains et carrousels, 143 stands de restauration et 254 stands de marchandises!

A la Münsterplatz, vous pouvez monter sur la grande roue (60m de hauteur) pour apercevoir toute la ville et le Rhin.

Cette année encore la Foire s’adapte et vit avec son temps, un projet pilot de tri des déchets aux Kaserne et à Barfüsserplatz a été mis en place.

Pour y aller

Depuis la Suisse, c’est clairement en train. Depuis l’Europe, en passant par l’aéroport de Bâle-Mulhouse.

Pour dormir

Je ne vais pas remplacer votre site de réservation, je vous laisse voir ce qui vous convient mais je peux vous recommander 2 hôtels: Dasbreite Hotel, qui est également une fondation qui offre 40 places de travail accompagnées pour des personnes handicapées, et celui où nous sommes allés cette fois le Gaia Hotel qui est un bio hôtel donc tout était bio et durable: les cosmétiques dans la salle de bain, le mini bar ainsi que le déjeuner! On a pu nous-même presser notre jus d’orange et il y avait un choix de pain et de céréales sans gluten ainsi que du lait de soja ou du lait d’avoine et du beurre sans lactose. C’est super de voir que les hôtels s’y mettent aussi!

Pour manger

Là aussi chacun ses choix il y a bien sûr une quantité de restaurants différents pour tous les budgets: Parterre One, L’Unique, Resslirytti ou Zum Isaak, Zum Braunen Mutz, Rubino, Noohn, Besenstiel, Schlüsselzunft ou carrément la Brasserie des Trois Rois ou le Tibit’s pour les végétariens/vegan ou pour une bonne fondue le Elsbethenstübli.

Pour les Z’vieri (un ptit café dans l’après-midi)

Zum Kuss, la terrasse du Zum alten Stöckli, un café qui vaut le détour c’est Café-Elisabethen dans l’église Elisabethenkirche! Zum Teufel dans l’hôtel Teufelhof et si vous aimez les bonnes choses ne manquer pas de passer au Pane con Carne! C’est tellement beau… et bon!

Pour sortir

Bâle est une ville où rien n’est figé, un bar sympa n’ouvrira que pour la saison d’été ou au contraire en hiver une terrasse sera aménagée en “jardin d’hiver”. Les adresses qui ne bougent pas sont : le Bar Rouge qui a une vue incroyable sur la ville (même lorsque vous êtes assis sur les toilettes;)) L’Atlantis reste, depuis 1947, l’endroit incontournable pour toutes les générations de Bâlois! Et allez voir, les Kaserne, café-bar Fumare non-fumare, Acqua et les pubs tel que Paddy’s ou Pickwick. En été, partez jusqu’au port à Sandoase devant la borne des 3 pays: France, Allemagne et Suisse.

Pour y avoir vécu pendant plusieurs années, j’ai une quantité de bons endroits à vous recommander que je ne peux pas tous énumérer en même temps! Alors si vous y allez n’hésitez pas à me laissez un commentaire, ça me fera plaisir de vous conseiller! 😉

Que ramener

Qu’une réponse possible: des Läckerlis! Bien sûr, ceux de Läckerli-Huus mais certaines boulangeries en proposent des délicieux. Ça fera l’objet d’un prochain article “Food” 😉

Petite recommandation maison: prenez le Fähri pour traverser le Rhin! C’est un voyage dans le temps! 😉

London is always a good idea!

Quenn Victoria Memorial

Dans ma famille, on va très souvent à Londres, c’est une ville facile à visiter, dépaysante, proche et les gens y sont très sympathiques.

Y aller & se loger

Nous sommes parties de Genève et cette fois-ci on a volé avec Swiss… honnêtement moi qui voyage souvent avec Easyjet si vous avez l’occasion -> volez avec Swiss ! Ça fait “patriote” de dire ça mais c’est la grande classe! (en s’y prenant à l’avance c’est pas forcément plus cher). On a volé avec les nouveaux avions Bombardier C Serie 300, c’est la first class des vols européens.

A peine plus d’1h de vol, entre le café et la tartine (offerts!), vous ne voyez pas le temps passer.

Côté logement, cette fois-ci, on a opté pour un hôtel proche du Parlement juste derrière la London Eye et c’était top de traverser tous les matins le Westminster Bridge pour aller prendre le métro!

Se déplacer

Seul point “négatif” c’est que depuis là vous avez accès aux lignes Jubilee, District et Circle qui sont pas trop pratiques pour se rendre au centre mais 1 changement suffit pour avoir accès aux principaux quartiers.

Oui car à Londres, on se déplace en métro, of course! C’est un vrai bonheur et c’est très facile (on s’est quand même trompées 1x en arrivant – mais ça c’est parce qu’on s’étaient levées à 4 du mat’! ;)) On notera que malgré le monde qu’il y a dans les métros, on ne se sent pas oppressés et les gens sont très polis, on ne s’est jamais fait bousculés et malgré tout on a très souvent pu s’assoir. Juste évitez Piccadilly à 18h! Au niveau des prix, ça va: £5.- depuis Heathrow jusqu’à Westminster et après comptez environ £ 25-30.- pour 4 jours. Là aussi optez pour l’Oyster card très facile à faire et à recharger aux automates, il y a plusieurs langues accessibles sur les machines.

La base

Ne loupez sous aucun prétexte le Tower Bridge et ses passerelles en verre: impressionnant! On a aimé aller au Musée Tussaud avec son parcours sur l’histoire de Londres en petite voiture taxi londonien! Ou Buckingham Palace (en été 2011, on était allées boire le thé dans les jardins – c’est ouvert entre juillet et août). Leadenhall Market ou Covent garden, Regent street, Carnaby street, le quartier de Notting Hill et bien sûr Piccadilly! Pour les accros du shopping, se sera sur Oxford street ou Regent street (Kensington, Chelsea ou Liberty pour les plus fortunées d’entre nous).

Cette année, on est montées au Sky garden en haut de la tour au 20 Fenchurch street, la première fois qu’on y était allés avec mon mari c’était couvert mais cette fois on a eu droit à un beau coucher de soleil 😉 Pour la première fois, je suis allée visiter le Parlement, qui est magnifique et le guide audio est pleins d’anecdotes sur l’histoire de la Grande-Bretagne. Malheureusement, Big Ben (plutôt la Tour Elisabeth) est en rénovation depuis 2017 et jusqu’en 2021…

En rab’

  • Si vous montez au Sky garden, mangez à la brasserie “Darwin” (comptez £ 40.-/ pers.) on y mange très bien. Ou goûtez un Fish&Chips dans un vrai pub londonien, on y fait des rencontres sympathiques;) – cette fois une famille écossaise qui nous a donné envie de partir à Edimbourg.
  • Essayez le Afternoon Tea, c’était la première fois et c’est chouette de faire les “ladies” 😉
  • Ramenez du thé de chez Fortnum&Mason et des biscuits shortbreads (au beurre)!
  • Passez chez Harrods, rien que l’intérieur du bâtiment vaut le détour! – surtout son marché au sous-sol.
  • Et ma découverte, ça été le Whole food! Nourriture et cosmétiques bio : le pa.ra.dis!

Bref, vous aurez compris si vous cherchez un ptit weekend -ou un grand d’ailleurs- choisissez Londres, c’est toujours une bonne idée! 😉

The gos voyage en Sardaigne

Il y a toujours cette petite pointe d’excitation lorsqu’on prépare de nouvelles vacances, quel hôtel est le mieux centré pour les visites? Quels restaurants peut-on tester? Quelles sont les spécialités de la région?

D’ailleurs, qu’y a t-il à visiter?

Le nord de la Sardaigne est riche en découvertes, dont plusieurs sites nuragiques (nuraghe: sorte de tours en pierre construites 1500 ans av. JC, qui servaient soit de défense militaire ou de temple, le mystère reste entier), la jolie petite ville de Castelsardo (avec son nom droit sorti de Game of thrones!) accrochée contre la falaise dominant le Golfo dell Asinara et le début des côtes Corses! Vous pouvez aussi vous arrêtez à Isola Rossa, petite station balnéaire charmante.

Sur la côte jusqu’à Palau se succèdent les plages (costa paradiso) d’abord de sable blanc puis gentiment de sable rose.

La croisière dans l’archipel de La Maddalena vaut le détour, sable rose et eau turquoise! L’île de granit et sa petite ville valent la peine d’y passer une journée.

Petit conseil, louez une voiture si vous venez en Sardaigne – les tarifs sont abordables et il vous en faudra une si vous voulez découvrir l’île. Puis il y a le ferry qui se rend à La Maddalena ainsi vous pourrez faire le tour de la petite île qui offre de beaux panoramas.

Ah oui bien sûr – on y mange divinement bien!! Après une bonne dizaine de plats de pâtes plus tard – oui elles sont délicieuses à toutes les sauces! Parmi les spécialités locales: le cochon de lait, la zuppa gallurese (gratin de pain au fromage), le pane carasau (galette fine et très croustillante) et la spianatina (sorte de pain pita) délicieuse avec du peccorino et un verre de vin rouge cannonau.

Et vous ai-je parlé des glaces?! Il vous faudra les goûter car c’est impossible de décrire les glaces italiennes, les mots me manquent! 🙂

Pour les accros du shopping, c’est à Alghero ou Olbia qu’il faudra vous rendre, même si tous les lieux touristiques vous proposent différents objets locaux tel que vannerie, savons naturels, bijoux de corail (éthiquement discutable mais très joli), objets en liège ou l’alcool local de myrte.

La Sardaigne est à la porte d’à côté (1h de vol depuis Genève) et l’île est magnifique! Petit séjour ou long weekend, tout le monde y trouvera son compte!

Je vous laisse, je vais profiter des derniers jours, j’ai déjà de la peine à gérer la fin d’un paquet de chips, alors la fin des vacances… 😉

xxxx The gos

Independance Day

The gos fête le 4 juillet à SAN FRANCISCO!

Arrivé à SFO, ce qui frappe tout de suite c’est le soleil de Californie, intense, presque aveuglant sous un ciel bleu clair, vous y êtes ! Il fait chaud mais San Francisco est l’une des villes où il y a le plus de vent, d’ailleurs il y fait jamais plus d’env. 25 degrés.

En 30 minutes en taxi ou avec le bart, vous arrivez à Union square. De là, prenez le tram F Market pour Embarcadero ou Pier 39 (Fishermann’s Wharf) voir les lions de mer (seals), vous traversez le Pier et là vous les entendrez assez fort pour vous repérer.

Ils sont arrivés là en 1989 et ne sont jamais repartis, les autorités ont fermé le Pier 39 et dévié les bateaux sur les autres Pier afin de préserver leur habitat. Vous êtes au bord de la baie et vous pouvez apercevoir l’île d’Alcatraz. (Personnellement, je trouve pas indispensable d’y aller, mais c’est intéressant d’entendre les témoignages des anciens détenus par audio guide) et la vue sur la ville de San Francisco est très belle.

Si vous voulez traverser la baie pour Sausalito ou Tiburon c’est depuis l’Embarcadero qu’il vous faut prendre le bateau, pareil pour Alcatraz.

De là, vous remontez à pieds jusqu’à la Coït Tower qui offre un joli panorama depuis le Bay Bridge jusqu’au célèbre Golden Gate Bridge !

Si vous partez de l’autre côté, montez à pieds la Lombard Street avec sa pente à 16% ! Une fois en haut vous pourrez prendre la ligne Powell/Hyde du Cable car pour revenir à Union square.

Là juste à côté, finissez la journée au Lori’s Diner ou au Cheesecake Factory (passage obligatoire!!). Je vous recommande aussi le restaurant Osha thaï Noodle sur Geary str.

Le lendemain, vous commencez votre journée chez Sears avec des pancakes à tomber (c’est simple je me souviens toujours de leurs goûts 😉) puis avec votre carte MUNI (achetée à Union square) vous partez en bus n°32R (attention changement vers le Presidio) pour vous rendre au Golden Gate ! Ou les plus sportifs auront loué un vélo et traversé le parc du Presidio le long de la baie jusqu’au pont, ou même traversé le pont jusqu’à Sausalito en vélo électrique ! Pour retraverser la baie, vous reviendrez en bateau!

Le soir, je vous recommande un petit resto français en ville, il y en a quelques uns, on y mange très bien et les prix sont raisonnables. Après le repas, pourquoi pas sortir à Castro?

Si vous êtes comme moi et que vous aimez chiner dans China Town, celui de San Francisco est très grand, par moment vous vous croirez en Chine.

Pour les visites de musées, je vous recommande le SFMOMA, dans un bâtiment dessiné par Mario Botta.

Et un soir partez à la conquête des Twin Peaks pour admirer le coucher de soleil sur la ville! Ou si vous n’êtes pas marcheur aller boire un cocktail au bar The View la vue sur SF y est incroyable!

Depuis les Twin Peaks

La petite ville d’Oakland juste à côté est sympa à aller visiter ou allez jusqu’à Berkley visiter le campus de l’université, vous pouvez vous y rendre directement depuis Union square avec le bart.

Oakland

Pour les festivités du 4 juillet, c’est au Pier 39! Cherchez le petit resto Lou’s pour manger un bon Fish & Chips!

Après avoir passer quelques jours en ville, vous aurez envie de louer une voiture et de partir marcher à Yosemite! Se sera le sujet d’un prochain article! 😉

Happy 4th of July!

My Travel Essentials

Êtes-vous de ceux qui voyagent léger?

Pendant plusieurs années, j’ai habité loin de ma famille et de mes amis, de ce fait j’étais souvent en déplacement, soit pour le weekend ou pour quelques jours. J’étais organisée : double trousse de toilette, échantillons de produits et une garde-robe adaptée – adaptable: un top et une jaquette, sur laquelle on ajoute une grosse écharpe en automne ou une grosse veste en hiver! Le même top était réutilisable le soir-même avec un blouson pailleté pour sortir et pour le brunch du dimanche: t-shirt et cardigan, et hop 2 jeans et la valise était bouclée!

Maintenant c’est une toute autre histoire, je vérifie 2, 3, 4x si j’ai mon passeport, ma trousse de toilette pèse une tonne, c’est même devenu un petit sac!! Sans compter les vêtements, qui généralement ne sont pas adaptés une fois arrivée sur place.. et m’oblige à une séance shopping 😉 ok ce n’est pas pour me déplaire!

Et vous, voyagez-vous léger? Qu’emportez-vous dans votre valise? brumisateur, lipstick et pashmina pour un long vol ou pic-nic, écran + Netflix pour un trajet en train?

Si je me déplace en train, je n’oublie jamais mon livre, par contre en avion il me faut ma trousse de secours: Rescue, lipstick, écouteurs et mon coussin de voyage!

Lorsque vous êtes dans un vol long courrier, votre peau se déshydrate mais impossible d’emporter en cabine votre pot de crème de jour et un lait hydratant?! Optez pour une crème multiusage! Pareil si vous partez pour le weekend et que vous voulez éviter de devoir attendre votre bagage en descendant de l’avion, les lingettes démaquillantes offrent une solution pratique, vous pouvez aussi tester le shampoing et le produit de douche solide! Transvasez vos produits dans des petits flacons sympas que vous pouvez acheter en kit dans une trousse transparente de 20x20cm pouvant voyager en cabine.

Pareil pour le maquillage, vous trouverez votre mascara en format “voyage” ou votre déodorant en roll-on et en remplacement de votre BB crème, testez une poudre compact.

Si vous avez encore de la place, vous pouvez emporter 2 huiles essentielles “essentielles”: l’huile essentielle de lavande et celle de Tea tree. La lavande vous aidera contre les paniques et l’anxiété mais aussi en cas de brûlures (coup de soleil), boutons de moustique, coupures, ou même insomnies, en massage elle vous aidera à vous détendre la nuque par exemple. Et l’huile essentielle de Tea tree contre les petites infections cutanées, bouton de fièvre ou même mycose.

Le coussin de voyage est un must-have!! Indispensable!! Le mien est gonflable, arrivée à destination il retrouve facilement sa place dans mon sac à main, à côté de mes bouchons d’oreilles et de mon masque de sommeil!! …. vous avez dit “voyager glamour”?! On repassera!!

Pour rappel, les liquides en cabine c’est 10x 100ml contenus dans une pochette transparente de 20x20cm. Rouge à lèvre, gloss, lipstick, mascara sont considérés comme des liquides.

Bon voyage! xx

Weekend à Stockholm

Stortorget, Gamla Stan – Stockholm

Avant de penser aux vacances d’été et à la playa, je vous emmène en long weekend à … STOCKHOLM fêter la Midsommar!

Stockholm et ses environs vous dépayseront et grâce à la proximité du Lac Mälaren, vous vous sentirez déjà vacances. Si vous avez du temps devant vous, ça vaut la peine de prendre une demi-journée ou même une journée pour découvrir l’archipel.

Plusieurs croisières sont proposées à partir de l’embarcadère près de l’Hôtel de Ville (Stadshus) sur l’île de Kungsholmen, vous pouvez rejoindre aussi Eskeltuna, Sundbyholm ou Torshälla.

J’y suis allée en weekend avec ma maman et de notre côté, nous avons fait 1 heure de bateau pour aller au Château de Drottningholm (Kungliga Slotten), qui soit dit en passant, fait passer Buckingham Palace pour une maison de vacances!

A ne pas manquer: le parc de Skansen, typiquement suédois. C’est un grand musée en plein air, avec des maisons d’époque de chaque région du pays, des animateurs en costumes et il y a des ateliers à visiter comme un verrier, un tanneur et un bucheron. Vous pourrez même y croiser des poules en vadrouille! Le parc propose plusieurs petits restaurants ou food trucks sur la place centrale. Faites un détour par l’amphithéâtre, la vue sur Stockholm est à couper le souffle!

Dans les différents stands-souvenirs vous aurez un grand choix d’articles “made in Sweden” dont les célèbres chevaux de Dalécarlie (Dalarna). Ces chevaux de bois étaient fabriqués par les agriculteurs de la région pendant l’hiver afin d’avoir un revenu supplémentaire. Aujourd’hui, c’est LE cadeau souvenir à rapporter de votre voyage dans le nord.

Les Suédois sont les pros du Design, vous aurez l’embarras du choix pour tout ce qui est déco! D’ailleurs, en ville, vous trouverez quantité de boutiques qui proposent des objets divers et variés sans parler des enseignes spécialisées.

Si vous, vous êtes plutôt les pros du shopping, c’est l’occasion! Il y a le célébre H&M mais plusieurs boutiques comme Acne, Grandpa, Athlens (équivalent de Globus) ou Gina Tricot et bien sûr Filippa K mais les prix sont assez élevés, c’est à peu près les mêmes prix qu’en Suisse.

Ou alors vous êtes les pros de la ballade à la campagne? partez vous aérer à Djurgarden ou faites le tour de la presqu’île en bateau-mouche, l’embarcadère se trouve devant le “Grand Hôtel”. C’est à partir de là aussi que vous pourrez rejoindre l’île de Skeppsholmen avec le pont de la couronne!

Côté “Touriste” je vous conseille le Musée Vasa, impressionnant! J’y allais pas trop motivée mais il est super intéressant ou le Musée ABBA, ils sont tout près l’un de l’autre. Et ne manquez sous aucun prétexte Gamla Stan (la vieille-ville) , chaque ruelle vaut la peine d’y passer!! Cherchez “Martin Trotzig Gränd” la rue la plus étroite d’Europe. Bien sûr Stortorget et ses 3 bâtiments les plus célèbres de la ville! D’ailleurs, prenez le temps de vous arrêter au pied de la maison orange pour un Fika (petite pause-café + viennoiserie !) un must en Suède!

Je vous parlais de la Midsommar, la fête de la mi-été ou plutôt du solstice d’été, le jour le plus long. La tradition veut que les filles se parent, ce jour-là, de couronnes de fleurs et on hisse un mât et on mange du hareng (je vous la fais courte!).

Pour finir ces journées découvertes, vous apprécierez sûrement Trädgarden -restaurant, terrasse et bar- pour vous détendre et profiter de la nuit jusqu’au lever du soleil, c’est-à-dire à 3h24, la nuit la plus courte de l’année et certainement de votre vie!!