J’ai testé la méthode Konmari

Cette méthode créée par la japonaise Marie Kondo a fait le tour du monde!

Elle propose dans un premier temps de ne plus ranger par pièce mais par catégorie d’objets: les vêtements, les livres et les magazines, etc.. Elle conseille ensuite un gros tri radical: ne garder que les objets qui nous rendent heureux ou qui nous touchent. Bon alors forcément, nos factures ne nous rendent pas particulièrement “heureux” mais ne les jeter pas!! Il n’est plus question ici de jeter les anciens objets (ex: une lampe cassée ou un vieux pantalon) mais tout ce qui ne vous procure plus de la joie. La plupart des gens qui utilisent cette méthode réussissent à vider deux tiers de leur appartement: on respire!

J’ai testé cette méthode sur ma penderie après avoir lu son livre “La magie du rangement”. Je crois que je peux dire qu’en effet 2/3 de ma penderie y est passé! Pour commencer, j’ai sorti TOUS mes vêtements de TOUTES mes armoires (même mes vestes) et c’est là qu’on voit qu’on a énormément de choses dont plusieurs à triple voir à quadruple exemplaires.

Je vous explique tout:

Commencer par les hauts (tops, chemisiers, etc..) puis les bas, les vêtements qui se suspendent, les chaussettes, les sous-vêtements, les sacs à mains, les accessoires, les vêtements pour des occasions spéciales (maillots de bain, uniformes, etc..) et les chaussures.

Là, il faudra commencer par trier et se poser les bonnes questions:

  • Est-ce que je souhaite revoir ce vêtement quand se sera l’occasion de le porter?
  • Ce gros pull, aurais-je immédiatement envie de le porter si la température tombait subitement?

Lorsque vous prenez la décision, prenez le vêtement dans vos mains, vous avez la possibilité de le placer sur 3 piles: 1.- je garde, 2.- je donne plus loin, 3.- je ne sais pas encore.

Si vous le placez sur la pile 2 “je donne plus loin” – remerciez votre habit pour le service rendu (je t’aime bien, j’ai aimé te porter mais tu seras plus utile à quelqu’un d’autre (oui c’est mieux d’être seule à ce moment-là … hehe)

Pliage

Une fois votre tri effectué, il vous faut apprendre à le ranger à la méthode Konmari, c’est-à-dire à le plier. Exemple pour un t-shirt: vous visualisez la ligne du milieu du vêtement puis vous rabattez les côtés sur cette ligne et les manches par dessus, vous obtenez un rectangle, là vous visualisez 2 lignes en horizontal, vous commencez par plier le col en dedans puis une 2e et une 3e fois. Pour les vêtements trop légers (ex: soie) je vous conseille de les suspendre mais vous pouvez aussi les rouler au lieu de les plier. Vous avez compris?

C’est très compliqué à expliquer par écrit c’est pourquoi je vous invite à aller visionner une vidéo sur Youtube, il y en a plusieurs.

Je ne pousserai pas à dire que “vivre sans savoir plier ses vêtements correctement est une lacune” mais il est vrai que lorsque vous maîtriserez le pliage à la Marie Kondo, se sera bien plus pratique et vous gagnerez beaucoup de place!

En les pliant de cette façon, ils ne se froissent pas étant donné qu’ils sont pliés sur eux-mêmes à la verticale et que vous ne les empiler pas.

L’astuce, c’est de disposer les vêtements pour qu’ils montent vers la droite (lorsqu’on tire un trait avec le doigt en montant vers la droite on imagine un trait de plus en plus léger), donc:

Les vêtements lourds et sombres à gauche et les plus légers et clairs à droite, de plus même dans vos tiroirs commencez par ranger les gros pulls foncés en allant au plus en plus légers et clairs. Dans votre penderie, mettez les manteaux, vestes, blazers et pantalons derrière et les petits tops clairs devant.

Cette méthode permets de garder toute notre garde-robe sous nos yeux, plus besoin de ranger les habits d’hiver ou d’été à la cave. Elle a 2 avantages:

  1. Le fait de voir vos vêtements, de passer la main dessus leur feront garder leur énergie (personne n’a envie de remettre un pull sorti d’une caisse plastique de la cave)
  2. Cela vous évitera d’acheter des vêtements à double.

Marie Kondo a un grand respect pour ses vêtements, ce qui leur donne de la valeur. Elle explique qu’elle ne roule pas les chaussettes en boule par exemple. Premièrement, l’élastique reste sous tension et s’use plus vite et deuxièmement les chaussettes ont besoin de se reposer, elles protègent nos pieds dans nos chaussures et lorsqu’elles sont rangées sans tension dans nos armoires, c’est le moment où elles se reposent…. voilà voilà!!

J’ai donc ranger toute mon armoire (penderie et commode) et j’ai pensé à sa façon de voir le rangement et je pense que c’est vrai: ça donne de la valeur aux vêtements que j’ai gardé et que j’ai pris la peine de plier correctement, chacun à sa place.

Ça m’a aussi montré que j’avais bien assez de hauts, d’habits de sport et de vestes mi-saison par contre il me manque quelques pièces essentielles que je pourrais m’acheter: un jeans en jeans noir, une robe de soirée et un sac en petit format, à vos marques, prêts? Go pour le shopping!

Non je plaisante, c’est justement l’inverse. En voyant tous les vêtements qu’on possède, on se rends compte qu’on en a pas besoin de plus. Alors bien sûr, il faut s’adapter à la saison et ça fait plaisir de renouveler sa garde robe mais si vous donnez de la valeur à ce que vous possédez, vous aurez plus besoin d’en posséder toujours plus.

A part cette paire de Stella – Stan Smith qui irait très bien avec ce petit haut… enfin je dis ça, je dis rien 😉

Winter Reading list

Quoi de plus agréable qu’une soirée au coin du feu à lire un livre?

“Lire nous confirme que la solitude est un trésor. Un livre peut changer une vie. Et dire qu’il n’y a aucune mise en garde inscrite sur la couverture!

Sylvain Tesson

Salut la compagnie! Toutes mes excuses je vous ai un peu délaissé ces derniers jours, vous comprendrez pourquoi lors d’un prochain post 😉

C’est déjà notre 3e Reading list sur le blog, je vous avais promis quelques nouveautés mais il s’avère que les belles histoires n’ont pas d’âge donc voilà une sélection de livres que j’ai apprécié lire et cette fois… je les ai tous lus! C’est donc mes propres propositions.

  • “La Couleur des Sentiments” de Kathryn Stockett
  • “La dernière valse de Mathilda” de Tamara McKinley
  • “Le livre des Baltimore” de Joël Dicker
  • “Une odeur de gingembre” de Oswald Wynd
  • “Santé 4.0 – le tsunami numérique” de Xavier Comtesse
  • “La faiseuse d’anges” de Camilla Läckberg

Et en rab’ parce que je vous aime bien, je vous recommande de lire “Instalab” de Hello Blogzine (sur Instagram: @helloblogzine) qui est très intéressant si vous voulez créer, ou améliorer, votre compte et être au top de la cool attitude (mais oui je l’ai lu… même si c’est pas clair en voyant mon compte! :D) Comme on dit: on se donne de la peine et parfois… on en a beaucoup!

Tschüss et à la semaine prochaine pour un post sur le rangement, je vous dirai tout sur le méthode Marie Kondo, testée mais l’ai-je vraiment approuvée?!… Rendez-vous jeudi prochain dans la rubrique Lifestyle.

Fall Reading list

Voilà l’automne s’est installé et avec lui, les journées pluvieuses. C’est donc le moment de mettre des nouveautés dans votre bibliothèque.

Pour cette 2e reading liste sur le blog, j’ai pas moins de 3 personnes qui partagent avec nous leurs bonnes idées, 8 titres, 2 trilogies et même 1 manga!

C’est parti?! Go!

Alors je vous présente mes 2 coups de coeur de cet été: Bernadette a disparu de Maria Sample, ce livre m’a fait rire et m’a surprise jusqu’à la dernière page! Et Les sept soeurs de Lucinda Riley, j’ai lu que le 1er tome, sur 7, mais il m’a transportée dans le Rio des années 1930 et j’ai adoré!

Luc nous propose les 3 livres de Patricia Darré sur la médiumnité, c’est déjà à la base un sujet qui m’intéresse mais je dois dire que les 3 sont intéressants et très au fait de l’actualité dans lequel on vit, avec des histoires sympas!

Pascale nous propose Les joies d’en bas de Nina Brochant et Ellen Dahl qui traite du côté médical du sexe féminin, une belle découverte! Ainsi que Green Mechanic de Yami Shin, en 4 tomes d’une jeune mangaka suisse romande!

Mathias nous emmène sur la lune avec une saga à la GoT (Game of Thrones pour ceux qui vivraient dans un autre monde! :)) avec Luna New Moon de Ian McDonald, en trilogie, une fois dans l’intrigue il vous tiendra jusqu’à la dernière page!

De nouveau, ils sont pas tous d’actualité mais je suis sûre qu’il y en a que vous n’avez pas encore lu 😉

Et si vous avez d’autres bonnes idées, partagez-les dans les commentaires!

Summer Reading list

Je vous parlerai de cocktails (ici) sur la terrasse et à mon avis l’un ne va pas sans l’autre! Pour accompagner votre verre de rosé, je vous ai préparé une liste de 4 livres que j’ai aimé lire et 2 recommandations de 2 amies! Car justement souvent on choisit un livre sur les recommandation d’une amie 😉 Je vous proposerai 4 reading list par an, 1 pour chaque saison. La première n’est pas d’actualité, il s’agit de livres que j’ai pris au hasard et certains datent un peu! Donc voilà de quoi accompagner vos cocktails!

Meilleurs voeux des Gillespie de Monica McInerney – une magnifique saga familiale qui se passent dans l’Outback australien. Une mère de famille qui en a ras-le-bol de ses 4 enfants qui reviennent vivre à la maison et son mari de plus en plus absent, écrit chaque année une carte de voeux pour les fêtes de fin d’année. En manque d’inspiration, elle décide de dire la vérité sur la vie de sa famille!

La disparition de Stéphanie Mailer de Joël Dicker, déjà parce que j’adore Joël Dicker! Je dévore chacun de ses romans et parce que cette histoire, en même temps passionnante, drôle et horrible, vous gardera en haleine du début jusqu’à la fin. Sur fond de petite ville tranquille de la côte Est ce roman mêle une enquête policière passée, en train de se passer et une qui devra se passer dans le futur… surprenant!

Devenir de Michelle Obama, l’autobiographie de la First Lady de 2009 à 2017. J’ai beaucoup apprécié ce livre et la façon dont elle explique comment elle s’est appropriée son rôle, qui n’est pas définit à l’avance contrairement à celui de son mari. Une femme intelligente qui a mis en place des idées concrètes afin d’améliorer la vie de ses concitoyens. Elle parle aussi de son couple, de sa vie de famille d’une façon sincère et touchante.

La Virginienne de Barbara Chase-Raboud est un roman ou plutôt une fiction historique, l’une des plus belle histoire d’amour des Etats-Unis entre Thomas Jefferson (3e Président) et son “esclave” Sally Hemings. L’auteure s’appuie sur des témoignages d’époque car Sally a bel est bien existé et vivait en effet sur le domaine des Jefferson, en Virginie. Entre fiction et réalité.

Pascale nous recommande: “La Civilisation du poisson rouge” de Bruno Patino – petite lecture éclairante sur le marché de l’attention et les luttes intestines des géants de l’Internet et des réseaux sociaux pour la capter et “Libérez votre cerveau” d’Idriss Aberkane – sur la neuroergonomie ou comment exploiter plus les capacités de son cerveau et pourquoi la société telle qu’on la connaît devrait se remettre en question.

Anouck nous recommande: “Le Vestibule des causes perdues” de Manon Moreau- c’est l’histoire de Mara, de Robert, de Sept Lieues, d’Enrique, de Bruce, de Clotilde, de cet homme qu’on appelle le Breton, de Flora et d’Arpad et “La Délicatesse du homard” de Laure Manel – derrière la carapace il y a une délicatesse subtile et insoupçonnée.. Le passé est une prison dont on ne s’évade pas, elle est partie aussi loin qu’elle a pu pour rejoindre le début du bout du monde..

Bonne lecture et n’hésitez pas à nous faire vos propositions en laissant un commentaire!