La colère..

En psychologie, la colère est considérée comme une émotion secondaire liée à une blessure, une frustration, un manque se caractérisant par une réaction vive entrainant des manifestations physiques ou psychologiques de la part de la personne concernée, celle-ci pouvant cependant être contenue voir dissimulée, merci Wikipedia!

C’est vrai que depuis l’enfance on aime pas quand on se mets en colère, aussi loin que je me souvienne si je me mettais en colère mes parents m’expliquaient pourquoi je ne pouvais pas avoir ce que je voulais ou qu’il ne pouvait pas m’acheter ce paquet de bonbons.. on essaie de contenir la colère qui monte car la société n’aime pas ce genre d’émotions sans compter que c’est parfois un peu gênant de voir quelqu’un se mettre dans tous ses états..

Mais si on y réfléchit la colère se manifeste lorsqu’on est pas satisfait, quand on est blessé ou frustré et je développe ça aujourd’hui parce que je suis sûre que vous aussi vous êtes en colère en ce moment, contre les injustices qu’on vit au quotidien de par cette situation de pandémie, que se soit au bureau, dans les magasins ou de ne pas pouvoir voyager ou alors par le fait qu’on entend continuellement: « N’oublie pas le désinfectant!” Foutez-moi la paix!!! Ça me gonfle!!!

Je sais pas vous, mais je ne supporte plus qu’on me disent continuellement ce que je dois ou ne dois pas faire et oui je sens nettement la colère en ce moment! J’ai été éduquée à relativement “prendre sur moi” mais là la coupe est pleine!

Alors comme je disais c’est très mal vu d’être en colère et encore plus lorsque vous êtes une femme!! Là vous passez pour une “chieuse” ou celle qui gueule alors que d’un homme on dira qu’il a du caractère ou qu’il sait ce qu’il se veut.. hé oui..

Première chose être en colère c’est bien! Il faut faire sortir ses émotions, vous n’êtes pas d’accord?! il faut le dire!! Bon alors il ne faut pas non plus s’énerver à tout va, prenez moi par exemple mon mari dit que je roule comme un dragon, pendant des années je me suis énervée sur la route, j’avais envie de pousser celui devant moi pour aller plus vite!! Là non ça ne sert à rien hein et franchement ça va pas mieux après car à chaque coin de rue il y a des gens qui roulent n’importe comment.

Non moi je parle d’écouter ses émotions, de savoir, de comprendre pourquoi on est en colère, c’est pas parce que Janine nous a demandé pour la centième fois de la journée de nous désinfecter les mains, mais dans ce cas, ça pourrait être que justement je suis frustrée de ne pas faire comme je veux, d’être contrainte de faire quelque chose et surtout du manque de liberté dans cette décision, là le problème c’est pas Janine mais le manque de liberté qui nous mets en colère.

Et dès qu’on identifie la raison, qu’on arrive à comprendre pourquoi et bien là on arrive à prendre du recul et donc de moins s’énerver.

Je ne sais pas le nombre de fois où j’ai dis “Ça m’énerve”, “Ça m’énerve”, “Ça m’énerve” et plupart du temps ça m’énerve d’être énervée!

Mon premier conseil est de mettre cette énergie ailleurs et d’accepter ce qu’on ne peut pas changer! Ça veut pas dire de se laisser faire mais ça veut dire de décider qu’on ne va pas s’énerver, qu’on va consacrer son énergie à quelque chose qui en vaut la peine, je pense à ce diction qui dit “le chien aboie mais la caravane passe” faites votre chemin et laisser les cons au bord de la route.

Décider en quoi vous allez mettre votre énergie, quels sont vos réels buts dans la vie et suivez votre chemin.

C’est aussi en grande partie par le fait de se focaliser sur le positif et non le négatif des choses qui nous énervent et que de toutes façons on ne peut pas les changer.

Vous connaissez l’histoire de ce petit garçon qui n’arrête pas de s’énerver et son père lui dit: à chaque fois que tu t’énerveras tu iras planter un clou sur cette clôture en bois. Et s’il se passe un jour où tu ne te seras pas énerver tu pourras aller enlever un clou. Arrive le jour où le petit garçon montre à son père la clôture sans aucun clou et très fière il lui dit qu’il a pu enlever tous les clous. Alors là son père lui dit : c’est très bien mon fils mais regarde toutes les marques que tu as fait dans le bois. Moralité: c’est mauvais pour notre santé de nous énerver, ça laisse des traces.

Depuis quelques temps, chaque soir, je rempli mon journal de la gratitude et beaucoup de choses que j’y notais on dû disparaître car je ne pouvais plus les faire, par exemple: j’ai noté plusieurs fois en début d’année que j’étais reconnaissante d’aller marcher 30 minutes avec mes collègues pendant la pause de midi car j’avais du plaisir à partager ce moment avec eux. Maintenant c’est une chose qu’on nous interdit mais j’ai trouvé par quoi remplacer cette phrase, j’ai trouvé d’autres choses à écrire chaque soir. Il y a beaucoup de choses positives qu’on vit dans une journée et au lieu de m’énerver de ne plus pouvoir partager ces moments avec eux, par exemple je suis reconnaissante d’avoir des gens dans mon entourage qui sont si importants.

Et si vraiment on est quelqu’un qui s’énerve ou qui a besoin de s’énerver alors énervons-nous pour de vraies causes, il y en a pleins, mais vraiment pleins de chose dans le monde pour lesquels il faut s’énerver: la disparation des abeilles, la maltraitance des animaux, la pollution des océans, le racisme, la faim dans le monde, la pauvreté, l’égalité des salaires ou le réchauffement climatique – alors pas dans cet ordre hein! chacun est à même de juger les causes qui les énervent le plus!

Mais décidons de nous énerver pour de vraies raisons ou de se focaliser sur le positif qui nous entoure et de mettre cette énergie-là dans nos buts et objectifs.

La prochaine fois que vous croiserez Janine vous lui direz “Bonjour Janine merci de consacrer tout ton temps à prendre soin de ma santé” et la petite pointe d’énervement que vous sentirez vous la mettrez dans votre prochaine tâche à accomplir!

Vous verrez que vous vous en porterez que mieux!

Voilà c’est juste un conseil et mon ptit cadeau de Pâques, je vous souhaite un agréable dimanche et je vous dis à la semaine prochaine!

Love it. Share it.

One Reply to “La colère..”

  1. Merci TheGos pour ton article vraiment intéressant ! Et j’adore l’idée du petit journal de la gratitude, je te la pique !

Laisser un commentaire

*

code