Migraine et céphalées

LE titre qui fait rêver!!

Bonjour bonjour!

Allez sans intro je vous parle de migraine… de quoi vous donnez la migraine (oui bon ben hein… on fait ce qu’on peut! ;))

Sommes-nous tous égaux vis-à-vis de la migraine ?

Non en effet, elle apparaît sous diverses formes et nous-mêmes, d’une personne à l’autre, nous ressentons la douleur différemment.

Mais les points communs sont : nausées et/ou vomissements, douleur qui augmente en bougeant la tête, hypersensibilité à la lumière, aux sons et aux odeurs et environ 10 à 20% des personnes migraineuses souffrent d’une aura (c’est à dire d’un point ou halo lumineux).

Est-ce que les migraines sont héréditaires ?

Oui et non ; aucune étude ne prouve qu’elles sont héréditaires mais on observent que 50% des enfants de migraineux en souffrent si l’un des deux parents l’est et 75% des enfants si les deux parents le sont !

La migraine, une histoire de femmes ?

Hé oui malheureusement… Environ 1 personne sur 10 souffrent de migraine mais les femmes sont deux fois plus nombreuses. D’ailleurs, les migraines commencent souvent lors des premières règles et elles diminuent de 2/3 lors de la ménopause… de là à dire qu’on se réjouit il y a quand même un gap !

Existe-il des «déclencheurs» ?

Pour avoir tenu un «Journal des migraines», il existe en effet des causes à effets, c’est-à-dire que lorsque je buvais pas assez, que je mangeais trop lourd ou trop de produis laitiers ou alors si j’avais une période stressante cela me déclenchait une migraine. Vous savez la migraine du samedi matin ?! Lorsqu’on est au taquet toute la semaine et qu’on se dit qu’on va faire une grasse mat’ pour récupérer et qu’au final on se réveille avec un mal de tête… C’est le changement de rythme qui apporte la migraine, pour prévenir cette situation il faudrait garder le même rythme et donc se lever avec très peu de décalage entre la semaine et le weekend.

Pourquoi tenir un «Journal des migraines» ?

Afin de remarquer la fréquence des migraines et après quels événements elles se déclenchent. Très souvent pas besoin de journal pour savoir que 2 jours avant nos règles, on a mal à la tête mais parfois c’est plus subtil. La météo a également un effet ou plus précisément la pression atmosphérique mais bien sûr des gens ont la migraine partout dans le monde et la météo n’est pas forcément l’élément déclencheur.

C’est également intéressant de noter son humeur, car parfois 2 jours de fringale ou de fatigue peuvent également «annoncer» la migraine. Oui oui celles et ceux qui en souffrent depuis longtemps le savent : c’est tout un monde ! Mon médecin m’avait même conseillé de ne pas boire en mangeant (soit 30 minutes avant, soit 1h après), comme quoi on chercher, on cherche et parfois cela prend des années avant d’avoir des pistes.

Quelles différences entre une migraine et un mal de tête ?

Il existe 3 maux de tête différents : la migraine, la céphalée et la céphalée en grappe. La migraine est focalisée sur un côté de la tête, la céphalée et une pression constante dans toute la tête et la céphalée en grappe est une douleur de céphalée très intense qui peut se produire plusieurs fois par jour, dont la 1e apparaît très souvent pendant la nuit.

Les 4 phases de la migraine

La 1e phase, qu’on appelle «prodromique» dure 24 à 48h. C’est la phase qui annonce la crise (accès de boulimie, variation d’humeur et miction fréquente) puis apparaît la phase 2, l’aura, qui dure entre 15 et 60 minutes, avec des symptômes tels que troubles visuels, picotements dans les mains et le visage. La 3e phase est la céphalée en elle-même, qui peut durer jusqu’à 72h, là les symptômes sont la sensibilité à la lumière, aux sons allant même jusqu’aux vomissements. Puis enfin c’est la phase 4, appelée «postdromique» la récupération. On se sent soulagé avec un sentiment de renaissance mais on est également très fatigué, cette phase dure environ 24h.

Que faire lorsqu’on a mal à la tête ?

Je dirais que chacun a ses propres remèdes que se soit prendre un médicament (quand même recommandé dans la plupart des cas) ou se masser la nuque, boire une tisane relaxante, il paraît que le CBD aide bien aussi. Personnellement, je prends presque toujours un médicament mais j’utilise toujours de l’huile essentielle de menthe poivrée que j’applique sur les tempes et derrière les oreilles, ça me soulage directement lorsque je l’applique. Bon alors attention ça fait pas non plus retrouver notre énergie de nos 3 ans mais ça aide énormément !

Suivez-moi sur Instagram, je ferai un sondage pour savoir qui parmi vous a des maux de tête ou des migraines fréquemment et quels sont vos remèdes ces prochains jours.

Sur ce, je vous embrasse, je vous souhaite une belle journée et je vous dis à la prochaine !

Love it. Share it.

One Reply to “Migraine et céphalées”

  1. Une séance chez l’ostéopathe peut bien aider aussi 🙂

Laisser un commentaire

*

code